Le voyage de Marty, Zipolite & Puerto Angel #jour52

0

Debout vers 6h30 pour ranger la tente et voir le lever de soleil. Un couple passe par le chemin et la femme me dit que c’est interdit de camper ici. Ironie du sort, elle a un chien non tenu en laisse. Chose interdite également Haha !

Je range en vitesse et pars voir le lever de soleil. Je n’ai pas eu le coucher, j’espère au moins ça !

En effet c’est super sympa. Je déjeune et réfléchis à ce que je vais faire de ma vie.

Master spé ? Programme Grande École de l’ESCP ? D’une autre école ? Rien de tout ça juste ingé ? Faire du télétravail et voyager ? En vrai ce voyage me fait réfléchir et c’est plutôt cool. Je penche désormais beaucoup plus pour un PGE à l’ESCP. Les autres écoles sont soit plus longues (3 ans) soit beaucoup moins bien classées (à l’étranger) soit plus chères (Escp en alternance = gratuit). Globalement les 3. Le PGE me permettra d’avoir une vision bien plus globale que le Master spé. De plus, niveau finance, le Master spé coûte 21k€. Même si je travaille un an avant ce n’est pas rentable. L’idée de passer 2 ans en tant qu’étudiant à Paris me plaît plutôt bien en plus !

Je remballe et repars. Je vais pour prendre un camion pour Zipolite mais aucun ne passe, on m’a pourtant dit toutes les 15 min. J’en vois 3 dans l’autre sens. En fait il y a une course à pied et ils ont bloqué une rue. Les Mexicains trouvent vraiment toutes les bonnes excuses pour ne pas travailler ! Le contournement fait 50m de plus ! Tant pis je fais du stop.

J’arrive à Zipolite et me pose sur la plage. Le soleil tape fort. Je bouge vers le centre de la plage. La plage est grande et il n’y a pas grand monde, inutile de se serrer, je me met vers le centre.

La plage est naturiste. Ce n’est pas comme en France, c’est partagé, chacun fait ce qu’il veut. Je me fou à poil et vais me baigner. Il y a des vagues mais ça va. J’ai de l’eau un peu au dessus de la taille quand une vague de taille raisonnable m’emporte.

Je nage en contre sens. Je récupère un peu du chemin quand une autre vague me prend. Merde, ça va vite ! Les vagues redoublent de puissance et de fréquence et m’emportent de plus en plus. J’essaie de nager dans les vagues mais elles sont tellement puissantes qu’elles me projettent au fond. J’ai à peine le temps de respirer et faire 3 mouvement que la prochaine arrive. Okay, là je suis dans la merde. Je sens parfois le sable sous mes pieds, parfois il n’y a rien. C’est le bordel. Je lutte comme ça 10 min. J’ai du souffle en tant normal mais la c’est limite. Chaque vague le met à l’épreuve. Quand je vois que je m’épuise et que je ne vais pas réussir à rentrer seul je me résigne à appeler avant qu’il ne soit trop tard. Ce que je fais ne sert à rien. J’ai besoin d’aide. Je me dis qu’à la prochaine vague je reprend mieux mon souffle et qu’à celle d’après j’appelle à l’aide. Au moment où je reprend mon souffle, je vois 4 mecs qui arrivent vers moi avec des planches et des boudins. Je crois au début que ce sont des jeunes avec des planches de surf mais se sont en fait les sauveteurs. Ils ont 18-20 ans. L’un me tend la main, me glisse un flotteur sous les bras et on rentre tous ensemble attachés entre nous tant bien que mal.

Je finis à poil, assis par terre sur le sable respirant rapidement pour reprendre mon souffle. Un mec me prend en vidéo et me demande ensuite mon nom age et nationalité. C’est une preuve pour que les sauveteurs soient payés. Ils doivent l’être à la tâche.

Ils me ramènent à mon sac sur la plage et me demande des pourboire. Je leur donne 200 pesos soit 8€. Ils sont 4. Ça leur fait 50pesos/personne.

Encore un peu sonné je reste ici un moment puis vais prendre une douche dans le camping que m’indique Olivier. C’est une grand mère ultra sympa qui me laisse me doucher gratos.

Je prend une camioneta pour Puerto Angel. Les camionetas qui sont ici sont en fait des pick-up avec benne aménagée qui font les liaisons entre les villages.

Arrivé à Puerto Angel, c’est magnifique ! C’est un petit port de pêche ultra sympa ! Autant Mazunte et Zipolite c’est juste de grandes plages à touristes où je ne vois aucun intérêt, autant Puerto Angel c’est super cool. C’est une crique avec de la verdure de chaque côté et pleins de petits bateaux de pêcheurs.

Je vais au restaurant et prend un poisson du jour préparé. C’est super bon, un des meilleurs que j’ai mangé. La vue sur la baie est magnifique en plus !

Le restaurant à de la musique. Comme tres souvent au Mexique pour les musiques traditionnelles, ça parle d’amour.

Après avoir finis de manger je reste ici à regarder le port et l’océan. Je paie 11€ pour ce plat et cette vue !

Je prend ensuite une camioneta pour Pochutla. Quand j’ai demandé aux gens des compagnies de bus, ils m’ont dit de prendre un taxi. Comme s’ils ne voulaient pas me parler des camionetas. J’ai réussi à avoir des infos grâce aux locaux. Une camioneta c’est 15 pesos, un taxi ça aurait été 200 ! Je suis pas un touriste américain moi, j’ai pas 5000 dollars à dépenser en 2 semaines !

Arrivé à Pochutla je chill, je traîne, j’écris un peu. La place centrale est sympa mais il n’y a rien d’autre à faire.

Je vais à la gare, prend ma douche (30pesos cette fois haha) et prend le bus pour Tuxtla à 23h.

Bilan : 660 pesos soit 27€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *