Le voyage de Marty, Tribulations #jour81

0

Je veux des réveils comme ca plus souvent !

La tente dans les herbes, juste la place !

Je descend, fais du stop jusqu’à la ville de Santa Ana puis demande me rend au point GPS de maps pour la grotte. Je ne trouve rien, je demande en stop à une moto qui me dit que c’est plus loin. Il m’emmène pas loin.

Ici il y a des mecs qui récupèrent la terre dans la rivière. Je leur demande pourquoi, je pensais que c’était pour ne pas qu’elle se “bouche” avec le sable mais en fait c’est pour les cultures. Cette terre très sablonneuse est riche.

Je fais du stop avec un camionneur qui me dépose non loin de l’entrée GPS de maps.me. Je me prend une boisson, la vendeuse n’a pas la monnaie, enfin il lui manque 0,5qtz soit 5centimes. Je lui dis de garder la monnaie c’est bon ! Elle insiste pour que je prenne un chewing gum ou autre, trop trop gentil. Je ne trouve pas de sentier, je demande à une fille assise là. Elle marche 10min avec moi pour me montrer l’entrée ! Trop sympa ! Je marche, passe des barbelés, aidé par un homme et ses fils qui travaillent ici avec le sourire. Un couple de vieux me fait aussi de grands sourires.

En remontant le chemin, je croise un 4*4. Je pense me faire engueuler puisque je suis sur son terrain privé étant passé par les barbelés ! En fait non, il me dit bonjour avec un grand sourire ! C’est l’oncle de la fille de tout à l’heure et elle l’a prévenu. On discute jovialement 5 minutes, j’apprend qu’on peut descendre dans la grotte sur 1kms si on est plusieurs et équipés. Il peut m’emmener si je le préviens à l’avance. La grotte fait 11kms en tout. Il a habité 10 ans aux USA et parle couramment anglais. Sa femme s’appelle Esmeralda. Un si beau prénom.

Je remonte et fais du stop. Un mec me prend, il est vétérinaire et à un rdv à 4 caminos. En attendant son rdv je me prend à manger un burritos : riz, viande, fromage, maïs, salade et épices. Il fait son rdv et m’attend même ! Trop sympa.

On roule tranquille quand il y a un poste de police. On se fait contrôler : mains sur le toit, fouille au corps pour lui. Je m’apprête à faire de même mais pas besoin des mains pour moi. Le mec me fouille, voit mon couteau, ne me dis rien, me demande si je fume, je dis non. Ils prennent mon numéro de passeport et me disent bon voyage. J’avais pas fait gaffe mais le gars du stop a une voiture noire vitre teintés, un narcos n’aurait pas une voiture différente haha ! On est à 5kms de la frontière, c’est pour ça.

Il me pose au Río Azul à “La Laguna”. C’est très sympa, ultra chill. Je me promène, me baigne, me lave.

Je ressort et fait du stop. Un gars en touk touk me prend gratos pour aller au village de La Laguna. Je fais du stop et monte dans un combi qui m’emmène à Nenton. La bas je reprend un combi pour la route de Chacaj.

J’hésite à aller à Chacaj ou camper ici avec le coucher de soleil. Des mecs qui font du tourisme avec leurs motos 125cm3 vont à Chacaj. L’un d’eux me prend jusque deux tiers de la route. Je vais me poser là et camper.

Je m’écarte de 100m de la route et pose la tente cachée entre des rochers. J’essaie de voir le coucher de soleil mais c’est un nouvel échec. Je me fais littéralement dé-mon-ter par les moustiques. Ils sont des centaines, ne font pas de bruit et sont minuscules : ils se glissent sous le t-shirt, dans les chaussettes, dans le pantalon. Je vois des gens rentrer des champs, je me cache rapidement. Je suis dans un prés de vaches sans vaches mais ca reste un terrain privé.

Le fait que je soit près de la frontière et qu’on l’ai dit qu’il y a des cartels dans le coin me fait quand même un peux flipper, je ne passe pas la nuit le plus sereine de ma vie. J’apprendrais après qu’en fait ici c’est ultra tranquille, les cartels se foutent sur la gueule à la frontière de la mesia (à 100kms d’ici) mais pas autre part.

Bilan : 58 qtz soit 6€60

One Comment

  1. Pour moi c’est vraiment une journée de fou : réveillé sur un point de vue, tu as pris je ne sais combien de stop, tu as croisé pleins de gens hyper sympas, tu as exploré des coins de nature assez ouf et tu t’es baigné tranquillou…
    Bref rien que pour ce genre d’expérience j’ai envie de partir bivouhacker.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *