Le voyage de Marty, San Juan #jour99

0

Je me fait réveiller mais je traîne un peu, faut pas abuser 7h30 haha

Je vais à la boulangerie et je partage un bout de chemin avec les enfants : le fils de Daniel et les enfants de Catarina. Je leur demande s’ils veulent qqch à manger : des donuts. Ils vont en ville chercher des clients et les ramener à la tienda. Je me prends un éclair fourré, des donuts fourrés, un roulé à la cannelle. Je donne les donuts aux enfants et je rentre.

Il y a de l’Atol qui traîne, j’y ajoute du chocolat et déjeune. Je fais la vaisselle du repas d’hier soir et la lessive de mes habits.

Daniel m’embauche une seconde fois pour son Google maps : faire des vidéos. Je fais une vidéo en français et une en anglais. On peut les retrouver sur le Google maps de l’association haha 😂

J’achète deux écharpes et laisse 50qtz de pourboire. C’est 175qtz l’écharpe soit 20€. Pour une écharpe fait main de A à Z c’est vraiment pas énorme. 12h de travail.

Le fils de Daniel, merde j’ai zappé son nom honte à moi, m’emmène à la coopérative de miel. Je visite et goûte les miels avec lui. On s’entend bien il est cool. Il y a des abeilles sans dard ici, comme au Brésil. Le miel principal est cependant d’abeilles normales. Les petites abeilles ne produisent presque rien. Le miel est vraiment excellent, j’en prend un pot et des bonbons. On rentre, je fais mon sac et pars.

Champs de café

C’est fou comment, alors que je les ai moins aidé que les autres français, j’ai carrément été mieux inclus dans la famille. Les autres français n’ont pas vu la miellerie et si on nous a fait faire l’atelier teinture c’est parce que j’étais là. Dès que je suis arrivé Daniel m’en a parlé. Les français ça fait 1 semaine qu’ils étaient là il ne leur en a jamais parlé. Ça c’est l’espagnol. Ça change absolument tout. Tu n’es plus un étranger, t’es un pote. Daniel a même râlé sur les autres parce qu’ils ne travaillent que le matin 😂 alors qu’ils sont juste nourris une fois par jour et pas tous les jours haha

Je fais mes affaires et vais en ville. Je me prend à manger.

Je marche jusqu’à San Pablo (peu d’intérêt) puis San Marcos. Je regarde le coucher de soleil depuis le ponton. C’est vraiment tranquille.

Les champs de maïs a flanc de montagne c’est toujours aussi fou

Je me prend à manger dans un restau vegan. San Marcos c est un village hippie a priori. Je prend un “bowl” de je ne sais pas trop quoi. C’est bien bon bien qu’un peu cher. Je suis obligé de prendre à emporter car à priori il y a couvre feu à 21h. Dans tout le Guatemala. Tiens, c’est nouveau ça. À priori non même pas, juste que chaque municipalité fait sa vie.

Je vais manger sur le ponton et regarde les étoiles. Úne fille du groupe des français au Guatemala m’avait parlé d’une rave mais laisse tomber, je suis bien devant mes étoiles et ce lac de nuit.

Je rejoins mon hostel et dodo. La douche est chaude et avec du débit, quel régal !

Bilan : 502 qtz soit 57€

One Comment

  1. Il y a des peintures comme ça dans tous les villages ? C’est super beau !

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *