Le voyage de Marty, Granada #jour164

0

Je me réveille à 11h30 et regarde mon tel : 15 appels manqués ! Wtf ? Meeeeerde ! Fátima! Ptn je l’avais zappée, elle est arrivé à 10h30 🤦‍♂️ je saute du lit, prend une douche vite fait et sort. Je la retrouve un peu avant midi. Ça fait quasi 1h30 qu’elle m’attend 😢 bon, je peux pas me plaindre pour hier, ça fait 1 partout 😂 miskine elle est parti à 6h du mat’ pour m’attendre à l’arrivée 😢 en même temps, Nelson m’a dit que les Nicaraguyens sont comme ça : prévoient un truc et disent non à la dernière minute donc j’avais mis ça de côté cette fois en mode : si elle vient tant mieux sinon tant pis.

En France on a le riz oncle Ben’s ici ils ont les pancakes tante Jemina

Je la retrouve au centre ville, encore un peu bourré de la veille. Ça va vite passer, c’est surtout que je viens de me lever. On va manger au restau de d’habitude. En vrai ce restau est vraiment super bon et pas cher donc c’est top !

On se promène tranquilou dans le centre puis on décide d’aller à la plage. J’ai du mal, je suis plutôt du genre à être hyperactif et sportif vu que je marche beaucoup ces derniers jours, je marche donc naturellement un peu vite. À l’inverse elle est ultra chill, moins sportive et plus petite. Elle marche donc super tranquillement. Je suis obligé de me retenir de marcher haha 😂. On va jusque la plage, on s’y pose. Le sable est parsemé de déchets plastiques. C’est un lac ici, on ne peut pas trouver d’excuse en disant que ça vient d’ailleurs : c’est les gens d’ici rien d’autre.

On discute, on se taquine, elle reprend mes fautes d’espagnol, on s’embrasse. Je me reprend un raspados, pour tester. C’est la même chose pas ouf que la dernière fois. D’ailleurs elle ne les aime pas pour les mêmes raisons que moi : pas de fruit et énormément de sucre.

On discute en se promenant. On rentre tranquillement quand il se met à pleuvoir fort. On se réfugie dans l’église le temps que l’averse passe, c’était juste un nuage. Elle hésite à rester cette nuit et demain plutôt que repartir le même jour. En même temps c’est 3h30 de voyage ! C’est compréhensible ! Demain elle a cours en ligne à l’université donc tranquille.

On traîne en ville. Elle hésite toujours. Elle a beaucoup de mal à prendre des décisions dans sa vie, elle est assez passive. Au final elle décide de rester mais ne sait pas où dormir. Elle compte sur moi pour lui dire, comme si j’habitais ici ! Haha, je regarde sur internet et trouve un hospedaje et un hôtel. On va voir mais aucun des deux ne nous chauffe. Je trouve un autre hôtel pas bien plus cher (30$ petit déjeuner compris) et là il est top ! Feu !

Je la laisse le temps qu’elle téléphone à sa mère si absurdément protectrice et vais récupérer 2-3 affaires chez Nelson. Bon, c’est fermé et alors qu’il m’avait dit qu’il restait tranquille aujourd’hui il est bourré avec des potes à Masaya 😂 bon ben je rentre. On sort ensemble pour manger au restau habituel. Beaucoup de bruit, tout est ultra bruyant à Granada c’est fatiguant.

Aparté : dans les bars de León il est possible de commencer par un puis un autre et terminer par un dernier. Un peu comme un chemin dans la soirée. Chacun est dans son coin avec sa propre musique et en intérieur. Ici à Granada tout est en extérieur, tous les bars sont dans la même rue, côte à côte avec la musique à fond. Autant dire : on ne s’entend pas parler, on ne peut pas danser et la musique est mélangée avec la musique des 2 bars voisins. Ça n’a franchement aucun intérêt.

On rentre à l’hôtel, on est crevés on va dormir.

Bilan : 1370 Córdoba soit 34€25

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *