Le voyage de Marty, Somoto #jour157

0

Réveil aux aurores pour prendre le bus. Direction le canyon de Somoto au Nord. Après 2h de bus, je me retrouve au croisement avec une autre ville, il me reste 11kms au mieux. Un taxi n’arrête pas de klaxonner pour que je monte avec lui, c’est du harcèlement. Il va à Somoto mais il peut bien aller se faire voir. Question de respect, je lui dit non. D’habitude ils klaxonnent une fois où deux pour montrer leur présence, là c’était la fête foraine, je déteste ça. J’irais autrement, question de fierté. J’attend, personne ne me prend en stop. Un premier bus passe mais ne s’arrête pas, je ne sais pas pourquoi, je prend celui d’après.

Arrivé à Somoto, le prochain bus pour le canyon est dans 45min, c’est dans longtemps. Je contacte le gars du tour, il peut me récupérer ici normalement. En fait il est déjà devant car 2 autres touristes sont venus à la même heure que moi ! Eux ils ont pris le direct, c’était plus malin mais on m’a pas dit qu’il existait. Évidemment à la gare ils veulent remplir ils ne le disent pas. Bon, parfait au final ! On va chez le gars, on enfile des chaussures pour l’eau et on part ! J’ai eu de la chance c’est passé super crème au final !

La canyon est vraiment sympa, on discute bien avec le gars du couple. Ils viennent des Pays Bas. Le truc intéressant c’est qu’il est chef de projet en tant qu’ingénieur en électricité, il fait du 80% et pas du 100% pour avoir plus de temps. Sauf qu’avec la pandémie il n’avait rien à faire donc il a travaillé à 110% et là il récupère : 8 mois de congés payés ! Ça c’est un bon plan !

On nage, on marche, on saute, on regarde le canyon. Il y a des araignées capables de sauter sur l’eau c’est ouf ! Le guide en attrape une dans sa main, la jette sur l’eau et elle bondi jusqu’à la paroi. On rentre dans la partie la plus fine du canyon, 10m de large au maximum et 50m de haut. Je fais un saut à 13-14m ! Je découvre le mimosa aussi, qui se rétracte quand on le touche. Il y a des nids d’abeilles énormes sur les parois à certains endroits. Quand il tombe car il est trop lourd ils récupèrent le miel qui est excellent à priori.

On ressort en barque et on rentre. Franchement c’était cool, pas incroyable mais très sympa. On mange en rentrant et ils nous font goûter le miel qu’ils produisent avec les arbres à agrumes qu’ils font pousser (des agrumiers ?). Le miel est super bon !

Ils nous ramènent à la gare routière, on prend même le bus de 4h ! En fait le tour devait durer 6h mais vu qu’on était 3 c’est allé bien plus vite. Dans le bus c’est la galère : il est blindé, pas de places assises. On fait 2h de bus debouts et serrés 😥 c’est vraiment le pire trajet que j’ai fait jusque maintenant.

Arrivé au centre je vais à l’hostel d’hier, pose mon sac. Je passe au centre ville manger de la pizza et reviens pour chill, discuter avec un americain qui voyage en moto et fumer le cigare de la fabrique. Autant le petit ça va, autant la le gros il est super long donc il faut tirer super fort c’est pas ouf. Je le coupe en 2, ça va mieux mais j’aime pas spécialement. Le petit d’hier était bien plus sympa.

Je discute un peu avec Fátima pour comprendre pourquoi tant de gens paient en dollars alors que la monnaie nationale est le córdobas. En fait avec la crise politique le Nicaragua fait de moins en moins d’exportation, personne ne veut investir ici et les États Unis ont pris des mesures contre le gouvernement. Sauf que le gouvernement lui il s’en fou royalement, il vit dans son luxe et n’en a rien à faire des gens du pays. Du coup le córdobas a perdu la moitié de sa valeur en 15 ans. Les gens économisent donc tout en dollars et pas en córdobas pour ne pas perdre d’argent et ceux qui ont un peu de sous utilisent plus les dollars que les córdobas, c’est ce que je verrais à Managua : les gens qui ont des sous paient tout en dollars. À Léon moins car il y a moins de riches. Elle me dit que si ça continue ils vont finir comme le Venezuela ou Cuba, mais qu’est ce qu’ils peuvent faire ? À part une révolution ?

J’apprend qu’elle pense à partir aux USA pour travailler. Elle m’avait dit non la dernière fois, je déteste ça les gens qui mentent. À priori “elle n’aime pas parler d’elle du coup elle préfère écouter” mais je m’en fou, pour moi c’est pas une excuse en fait. Franchement ça me gave ça.

Bilan : 1675 córdobas soit 42€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *