Le voyage de Marty, San Cristóbal #jour60

0

Je me fais réveiller par les gens à 8h qui vont au petit déjeuner. Bon après j’ai plus somnolé que rellement dormi. Je vais déjeuner du coup, ça me remplira le ventre je dormirais mieux après. Normalement je n’y ai pas droit mais je tente et ça passe tout seul. Je me recouche et me repose jusque 11h30. Je retrouve les autres, on sort et on se mange un burger. Pire burger de ma vie. Je ne sais pas comment on peut faire pire. On a tous les boules haha, les frites sont encore congelées, le burger est vraiment pas ouf, et surtout ils ont mis 45min pour faire 4 burgers alors qu’on est tout seuls dans le restau !

On prend un colectivo et on va au village de Chamula. On est arrivé un peu tard (15h) donc c’est la fin du marché. On va voir l’église, les photos sont interdites ici donc je n’ai rien à montrer. Le parvis est peint en vert, l’intérieur est très simple mais il y a beaucoup de statues de saints. Des aiguilles de pin partout par terre. Il y a des rangées de bougies et des gens en habit traditionnel (peau de mouton) qui prient devant. Un homme prie devant ses bougies avec une bouteille de Pox d’un côté et une bouteille de coca de l’autre. Le Pox c’est l’alcool de basse qualité d’ici, le coca c’est puisque cela fait roter, pour eux cela purifie le corps en faisant sortir le mal. Oui, coca est même considéré comme une bonne chose par les prêtres dans les petits villages, on en est là.

On va ensuite au cimetière. Il n’y a pas de tombes comme on les connaît chez nous. Les gens sont enterrés à même la terre, tous les uns à côté des autres avec des croix. Le tout est recouvert d’aiguilles de pin et de fleurs du jour des mort. Les gens marchent sur les tombes, les enfants courent dessus. On voit des groupes de musique.

En allant m’y promener, je peux voir tout ça de plus proche. Les gens viennent voir leur défunt, ils mangent, ils boivent, ils dansent, ils font de la musique avec eux, assis sur la tombe du voisin. C’est très festif ! J’en croise un ou deux qui ont quand même particulièrement bu haha ! Il y a également des offrandes sur les tombes : majoritairement des oranges, parfois du coca.

Je suis allé me promener seul, ça fait du bien un peu. Un mec m’a montré sa coccinelle tunée Haha ! Elle a un écran tactile et de grosses enceintes sur la plage arrière. Je retrouve les autres avec deux hommes en peau de mouton, un noir un blanc. Ils leur ont donné du Pox, j’ai un verre aussi. C’est un shot mais de bien 5cL. Je le bois. Ça passe pas trop mal mais clairement ce n’est pas à déguster. On rentre.

On chill un peu et je vais prendre un café avec Maxime. Il est bon ! Par contre c’est un café de 2cL haha! Jamais vu un expresso aussi court. Je le dit à la serveuse, mais visiblement elle ne sait même pas ce qu’est un expresso. Elle prend les commandes et sert, c’est tout, le reste ne l’intéresse pas. Je trouve ça toujours aussi fou haha !

On mange à l’hostel et on va se promener en ville, tranquillement. Il y a de l’animation. Une voiture arrive sur la place avec des gens déguisés, mais déguisé avec des masques qui font peur. Ça démarque avec le reste. Je me demande si c’est traditionnel ou un groupe plus ou moins politique, genre un peu comme les ultra au foot ou les hooligans.

Une femme me tape sur l’épaule et me demande une photo, oui bien sur je vais prendre ce couple en photo ! Mais en fait non, elle veut une photo de nous, genre Davy elle et moi. C’est son mari qui nous prend en photo, bras dessus bras dessous. Je ne comprend absolument pas ! Enfin je veux dire, des européens il n’y a que ça en centre ville, pourquoi moi ? Pourquoi nous ? Est ce qu’elle aurait capté mes yeux verts peut être ? Les bleu de Davy ? Je ne sais pas mais c’est drôle.

On se prend des tacos au chorizo (j’adooooore le chorizo d’ici) et on rentre.

Bilan : 260 pesos soit 11€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *