Le voyage de Marty, Coke en Stock #jour59

0

On se lève pas trop tard et on va à la parade en ville. Cela doit commencer à 10h mais ils ont zappé le changement d’heure. Ça commence à 11h. Ça c’est bien le Mexique haha ! Pour la parade, je m’attendais à quelque-chose de plus impressionant. C’est 20 personnes en T-shirt violet qui dansent et une fanfare. Ça reste sympa et on la suit.

On va se poser dans un restaurant et on prend des bières et du guacamole avec du fromage.

Davy nous emmène au candy shop. C’est un magasin de vente de drogue au fond du marché. La bas on trouve tout ce qu’on veut : Taz, MD, Beuh etc… À priori la cocaïne est vraiment bonne ici. J’en prend un gramme (18€) avec un gramme de beuh (2€).

Avec Maxime et Juliette on regarde pour aller à Chamula mais on laisse tomber puis on va boire un chocolat. Il est bon mais clairement pas au niveau de Oaxaca ! C’est du chocolat réduit en petits morceaux dans du lait chaud. C’est fou qu’ils aient du chocolat d’une telle qualité et qu’ils ne s’en servent pas mieux !

En rentrant on assiste à un spectacle de danse indigène :

On fait un tour en ville et on se fait maquiller pour la fête des morts. C’est grave sympa ! Une petite fille prend une photo avec Maxime, tous les deux maquillés. Trop mignonne. On mange à l’hostel.

On se prend des cocktails dans le bar de l’hostel puis on rejoins une autre parade. Celle ci est beaucoup mieux ! Ça bouge, il y a de la musique, de l’animation ! On décale ensuite dans un bar et on prend des bières et on discute, l’autre partie du groupe arrive, on prend des shooters. Je discute un peu avec Davy. Il a vendu de la coke en France pendant 6 mois avant de se faire balancer. En gros il gagnait 20€/gramme vendu. Il a réussis à faire un mois à 8000€ ! Pendant les 6 mois il a flambé 20 000€ et mis de côté 10 000€. Un mec a balancé son prénom, il l’a su via un pote que les flics ont interrogé. Il a donc tout arrêté instantanément, à détruit son portable de deal et s’est caché chez sa copine une semaine sans sortir. Au final c’est passé, il n’a pas eu de problème.

C’est l’anniversaire de Maxime, il a donc droit à un sacré shot enflammé ! Le serveur balance de la poudre pyrotechnique et fait une flamme d’un mètre au dessus du verre !

Bien entamés, on va dans une boîte qui s’appelle “La lumière”. On danse un peu puis je décide de prendre la coke. Je vais aux toilettes et me pose. Davy m’a dit qu’un demi gramme c’est un peu juste et un gramme un peu beaucoup. Je verse donc les 3/4 du sachet sur mon portable et en fait 2 traces. Je prend un billet et sniff ça. Je vois un peu de sang sur le billet, j’ai dû me couper un peu, c’est du papier, rien de grave. Quand on prend un truc par le nez ce n’est pas la même chose que par voix orale comme l’alcool : ça monte quasi-instantanément. Il est minuit et je sens le truc monter ultra vite.

Je suis bien 5 minutes le temps que ça monte puis je me sens moyen et j’ai super soif. Je pense que j’en ai trop pris : j’ai la jambe droite qui bouge comme quand on est assis sur une chaise, tout en étant debout. Je mesure mon poux, je crois que j’étais à 130, bon, c’est pas rien mais franchement ça va. Au bout d’un moment je demande à Davy qui me dit que 0,7 gramme c’est bien, MAIS PAS D’UN COUP, c’est 0,7 grammes à prendre au fur et à mesure de la soirée, par dose de 0,1 à 0,2gr. AH ! Je comprend mieux pourquoi je sens que mon corps galère ! Je me sens pas très bien, je souffle bien, je bois 2 bouteilles d’eau (50 pesos chacune putain, ces voleurs). Au bout de 2h ça passe, je suis revenu à un dosage “normal”.

Du coup de 2h à 4h je profite de l’effet normal de la coke : j’ai de l’énergie, je suis enjoué, tout est cool ! J’offre une trace à Juliette, je danse avec les autres, je danse avec des inconnus dans la boîte, je fais un peu le tour des groupes. Je revient vers les potes, certains sont partis.

Il reste Maxime, Juliette, Madjid et moi. Je ne sais pas si je l’ai dit mais Maxime et Juliette voyagent seuls aussi. C’est pour ça qu’on s’est bien entendus tout de suite, on sent que chacun est indépendant et c’est plus simple qu’avec un groupe ou tout le monde s’attend et attend que quelqu’un prenne une décision. Madjid est avec le groupe de 4 (Davy, Benoît, Madjid et Amélie) mais il est chaud ! Maxime nous partage un verre ultra chargé qu’il s’est fait offrir, bénef !

On sort de la boîte quand ça ferme, c’est à dire 4h30. Je chauffe Juliette pour aller au Psy Burger, la boîte trance, elle est chaud ! On chauffe Madjid mais il rentre. On attend Maxime et là il se passe un truc de fou !

Il est avec une fille qui le tchatchait depuis 20 minutes quand elle lui montre une photo de lui sur son portable. Mais genre pas une photo où il est maquillé et tout, ou avec un bâtiment derrière, non, une photo DE LUI. Genre il est dans les passants, au milieu de la photo. Elle l’a clairement pris en photo lui. What, the, fuck. Elle lui propose un after dans les montagnes de San Cristóbal. Clairement il refuse, c’est quoi ce bordel 😂

On réussit à chauffer Maxime pour aller au Psy Burger non sans mal. Quand on arrive devant : c’est fermé. Putain, encore le Mexique ça, on te dit que c’est ouvert vendredi samedi dimanche mais en fait ce dimanche c’est fermé. On ne sait pas pourquoi. Le mec avait la flemme d’ouvrir ou un truc dans le genre. Bon, on rentre.

Je n’ai pas de chambre pour cette nuit donc je vais me coucher sur le canapé de la salle de jeu et je somnole là bas. Avec la coke je n’arrive pas à dormir vraiment. Je me repose quand même pas trop mal.

Bilan : 1325 pesos soit 53€

One Comment

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *