Le voyage de Marty, Yaxchilan #jour68

0

Je me lève à 4h et fait mon sac. Je suis pour attendre le bus à 4h35, il est censé passer à 5h mais vu l’heure il a du aller plu vite que d’habitude et va passer un peu avant. J’attend. 5h. Toujours rien. Putain si ça se trouve il est passé juste avant que je me pose. Il passera finalement à 5h45, c’est le suivant. Le premier à bien du passer à 4h33 quoi… Deg.

On roule. La route est droite, une immense ligne droite qui suit la frontière avec le Guatemala. Des postes militaires un peu tout le long. Je me repose de ma courte nuit. On fait une pause. Au moment de descendre, j’entend une femme dire “gringo pendejo”. C’est pour moi je pense. Mais je suis pas un gringo en fait, et je t’ai rien fait, tranquille. Je laisse couler c’est pas grave.

J’arrive finalement après 4h de route (et 200 pesos) au croisement entre la route et le site de Yaxchilan. 15kms pour rejoindre la ville de Frontera Corozal. 2 Mexicains sont là, on prend un taxi pour la ville. Deux groupes coupent les arbres et feuillages du bord de la route à la machette. Arrivé la bas, je paie le droit d’entrée au parc et il faut prendre un bateau pour aller sur le site, reclus de tout. Le gars des embarcations me prend un peu pour un con et m’oblige à payer 2 places. Je paie donc 20€ de bateau… Soit disant que c’est des bateau de 4 ou 6 et qu’il y a un groupe de 4, il faut donc que je paie le surplus. La vérité ? Dans chaque bateau on peut mettre 15 personnes, c’est juste qu’il y a plus ou moins de gilets de sauvetage. Vraiment abusé.

Après 40min de bateau sur le río Usumacinta qui fait la frontière entre Mexique et Guatemala, on arrive à Yaxchilan. On a pris un guide pour le groupe de 20 personnes, qui facture 100pesos/personne. Bas oui, toujours plus ça aussi ! Et le pire ? Le groupe vote à l’unanimité pour faire un tour de 1h30 au lieu de 2h pour… Aller boire des bières à la fin 🤦‍♂️ là ça me gave.

Ceci étant dit, le tour est sympa, les ruines sont cools et le guide explique pas mal de choses.

Seuls 40% du sites sont explorés. Le site de Yaxchilan n’était pas habité, c’était un lieu de rites et célébrations, les mayas habitaient de l’autre côté du fleuve au Guatemala. On commence la visite par un bâtiment labyrinthique plongé dans le noir. C’est l'”Inframundo”. À l’époque, les mayas prenaient des champignons hallucinogènes avec du cacao pur, étaient défoncés et se perdaient dans le labyrinthe dans le noir. Une fois sortis et redevenus sobres, ils jouent à la pelote. L’idée de cet Inframundo est de ce dire qu’ils sont morts puis renaissent dans un autre corps. Contrairement à ce que je pensais, la pelote n’est pas un jeu en équipe mais à 1 contre 1 avec des coéquipiers. Le gagnant fais ensuite un temazcal pour se purifier et est sacrifié pour les dieux. Le perdant est soit banni de la cité soit est sacrifié mais sans honneur.

Il y a divers temples sur le site. On passe rapidement. Il y a des stèles aussi. On termine le tour par le palais du gouverneur tout en haut de la colline. Lui avait ses quartiers derrière ce palais, les nobles montaient les escaliers et les pauvres restaient en bas.

Dans le palais, des sculptures “lisses” représentant le gouverneur partant en guerre et le gouverneur faisant une alliance. Une sculpture du gouverneur est dans le palais. Sa tête est coupée et dans une autre pièce. Quand les espagnols ont découverts ce site, ils ont coupé la tête pensant trouver de l’or dans le corps, mais non.

Le légende dit désormais que si on remet la tête sur le corps, le gouverneur va prendre vie et détruire les restes de la cité. Les deux parties sont donc dans des pièces différentes et surveillés par des gardes.

La visite est trop rapide, on n’a pas le temps de tout voir, pas le temps de se poser. On refait 40min de bateau et on est de retour.

Je demande au gars qui organise le tour du groupe s’il peut m’emmener à Bonampak. C’est à 45kms d’ici, contrairement à ce que m’a dit Fabien 5kms. Forcément en tour dans une voiture ça passe plus vite. Le gars me dit oui, et veut me faire payer 200 pesos ! Non mais mec, on s’est pas compris je crois, je demandais gratuitement, ou pour une petite somme, pas 200 pesos, c’est du racket à ce niveau là. Je refuse et lui propose 100 pesos. Il me raconte sa vie et je ne comprend rien à ce qu’il dit avec son masque, mais en gros il refuse et il essaie de m’embrouiller. Bas moi aussi mon pote. Je vais faire autrement. Ce que je ne comprend pas, c’est que le gars a une place dans son camion, s’il me prend c’est que du bonus dans sa poche, ça passe même pas par l’agence ou je ne sais quoi, c’est 100 pesos gratos que je lui propose ! Mais non, le gars veut 200 pesos ou rien. À croire qu’il est riche il a trop d’argent. Ça me gave qu’on me prenne encore pour un con là.

Je vais manger au restau, je me prend des fajitas au bœuf avec de la sauce au fromage. Franchement, un des meilleurs plats que j’ai mangé ! Je me fais la réflexion que je ne mange absolument pas comme il faut ici. Je mange les tortillas comme du pain, alors qu’eux mettent un peu de tout dedans et plient en deux. Mais le problème de faire ça c’est qu’on ne sent plus aucun aliment, tout est mélangé et ça n’a plus aucun intérêt gustatif. Je reste avec mes tortillas comme du pain.

Je pars à Bonampak en stop. Un mec de mon age en moto à l’air cool et s’arrête à la station essence, je lui propose de me poser à l’entrée de la route de Bonampak pour 50pesos. C’est sa route en plus. Parfait. Je fais donc 30min de moto derrière ce gars avec sa machette dans son sac, à 70km/h, poignée dans l’angle, moteur à fond qui tourne à 9000 tr/min. On discute vite fait, il y a des tombes maya à voir ici aussi. Mais pas de musée ou quoi, il faut savoir où elles sont et y aller. Ça me fait super plaisir de refaire de la moto ! Ça faisait longtemps ! C’est pas tout à fait la même chose mais je kiffe.

Il me pose là où on s’est dit. Pour entrer dans le parc je paie 30 pesos pour la conservation à une fille de genre 25-30 ans, sur-maquillé, crop top leopard et legging rose. Je ne pensais pas voir ça ici j’avoue !

Je fais du stop, discute et arrive au chemin de la cascade. Des mecs d’ici me disent que c’est fermé, que ça ouvre demain et qu’il faut un guide. Oui oui bas c’est bon tqt pas va. J’y vais et trouve la cascade. Elle est franchement belle !

Je me baigne, me lave. L’eau n’est pas froide en plus c’est trop cool ! Je vois un chemin de l’autre côté. La cascade est à 700m de la route pour Bonampak. Si je trouve un chemin pour traverser j’économise 8kms de marche/stop demain. Le problème ? C’est le gros bordel, des chemins de partout, aucune indication. Je cherche, je me perd, je cherche, je me perd, je flippe, il fait nuit depuis 1h, je me retrouve, je rentre. Bon, tant pis.

Je mange un morceau et pose ma tente sur le seul endroit plat : le chemin. Je me dit que ça va, il fait nuit et je me lève à 5h demain, personne ne va passer ! Je me couche. Et bien si ! Vers 22h des gens passent et repassent vers minuit. Je sais qu’elle est belle cette cascade, mais de nuit ?

Bilan : 1180 pesos soit 48€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *