Le voyage de Marty, Las Nubes #jour67

0

Je me lève à 5h du matin pour aller voir le lever de soleil sur la vallée. Je monte au mirador et la déception. On est en plein dans le nuage. Merde, fait chier. Si j’avais su j’aurais dormi !

Je redescend. Un peu avant le pont il y a un panneau indiquant un autre lieu d’ecotourisme comme ici à 50min de marche. Feu ! Je mangerais la bas !

En sortant du chemin j’arrive sur une route, plus d’indications. Ah ! Bon, je vais à droite. Je tombe sur un pont au dessus de la rivière. Je me pose un peu, c’est très sympa. J’ai l’impression que le temps est à l’arrêt ici. Il y a des orchidées magnifiques.

Je croise une cabane avec le panneaux du centre eco-touristique pas entretenu et sale qui indique la d’où je viens… Bon… On verra bien..

Je fais le tour du pueblo. C’est comme si le temps se dilatait ici, tout est à la cool. L’école commence à 9h, je vois les enfants y aller. En arrivant je me demandais si je resterais pas ici dans les chiapas une semaine de pueblo en pueblo si les gens sont sympas, ça serait une expérience de dingue. L’idée me quitte rapidement quand je me rend compte que les gens ne répondent pas à mes bonjours ou vraiment par politesse extrême. Tant pis. Je ne suis pas le bienvenu ici.

Je vais au village eco-touristique et effectivement il n’y a personne dans les cabañas, juste une femme qui nettoie ce qui devait être déjà propre. Le restaurant est fermé faute de monde mais il faut payer une taxe de 50 pesos si on ramène de la nourriture de l’extérieur. Putain les mecs sont bons en commerce 😂 il n’y a personne et en plus on te taxe 😂

Je vais au cascades. Il y a des orchidées magnifiques. Les cascades de ce côté sont aussi belles que de l’autre ! Je suis surpris parceque c’est beaucoup moins connu ici.

Je rentre à Las Nubes et mange enfin. Je vais ensuite refaire le tour des cascades et du mirador une dernière fois. C’est tellement beau. Je meurs d’envie de rester encore. J’hésite. Bon ça fait déjà 2 jours que je suis là, mais ce lieu est tellement magique. C’est mon endroit préféré au Mexique, sans hésitations. Je pars donc “en retard” sur ce que je pensais et à contrecœur.

Je pars en marchant. Dans le pueblo un homme me fait sentir son café, pour moi ça ne sens pas grand chose Haha 😅 je discute 5minutes avec un autre qui me pose des questions avec le sourire. C’est pas du tout la même appréciation ici que dans le village de l’autre côté ! Au bout d’un moment un camion passe, je fais du stop, il me prend. Je lui dit de me poser au croisement mais il me dit qu’il va m’emmener au pueblo plus loin sur la route principale, ça sera moins dangereux pour moi de camper.

Il me pose à la sortie du pueblo, vers les terrains de sport et l’école. Je fais le tour et trouve une salle de classe ouverte ! Parfait ! Il y fait chaud et je n’aurais pas besoin de monter/démonter la tente ! Je mange en regardant la route et le pueblo dans la nuit (l’école est sur une bute) et fait le tour de l’école. Je m’installe dans la salle de classe. Ils ont des cours sur la terre et son acidité. Leur carte du monde est également intéressante. Pour représenter le monde sur une carte il y a 2 solutions : la vision qu’on utilise en France, où les pays sont de la bonne forme mais pas de la bonne taille, et une autre vision qui est utilisée ici, où les pays ont la bonne taille mais pas la bonne forme.

Je me couche et m’endors. Vers 22h je ressens le froid. C’est très bizarre comme s’il y avait du vent. J’enlève mon bandeau et m’aperçois que la porte de la salle est grand ouverte ! Je l’avais fermée (enfin poussée, on ne peux pas fermer). Je flippe, regarde mes affaires : j’ai tout. On ne m’a rien volé. Mais alors pourquoi ? Il y a sûrement quelqu’un dehors qui veut me réveiller et me dire de partir. Je m’habille et vais voir : personne. En fait C’est le vent qui a ouvert la porte. J’avoue que sur le coup me réveiller et voir la porte ouverte j’ai vraiment flippé. Même si je sais que c’est le vent, je n’arrive pas à me rendormir correctement, je reste sur mes gardes.

Bilan : 150 pesos soit 6€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *