Le voyage de Marty, Roatán #jour129

0

Je me réveille et part pour la plongée. On me dit que j’arrive bien en avance. J’ai juste 30min. À Utila on me demandait 1h Haha ! Mais ici c’est un petit centre il n’y a pas grand chose à préparer. Parfait, je vais me manger une baleada aux œufs.

Je fais la première plongée de la journée. On est nombreux au final puisqu’on est 7. Pas bien grave. La plongée se passe bien, c’est beau, bien plus qu’à Utila. Il y a des coraux, des poissons de toutes les couleurs et on voit 2 raies. Vraiment sympa. Mon masque ne fait que s’embuer par contre c’est relou. J’ai mis moins de bave que d’habitude, terrible erreur. Franchement je suis agréablement surpris. En fait Utila c’est pas cher mais c’est moins beau. Au final, payer 40$ au lieu de 28 si la plongée est bien mieux, c’est pas si exagéré.

Je rentre fatigué quand même, je vais me recoucher dormir 1h30. Je devais faire une plongée à 14h mais je suis solo donc on annulé et reporte à demain. J’étais pas sûr de la faire de toute façon, ça ne me dérange pas. Du coup je vais me promener vite fait sur la plage et je prend à manger : haricots en sachet et thon en boîte.

Je vois un sous marin sur le côté de la baie avec écrit sur un panneau “go deeper”. Je suis curieux, je vais voir. Je contourne une maison et tombe sur un vieux qui met des plantes autour d’un arbre, sur le tronc. Il me présente vite fait le sous marin. Il descend à 2000 pieds soit 650m sous l’eau ! Le propriétaire arrive et m’en apprend plus en me donnant un livre : il a construit ce sous marin tout seul dans son garage. Il a fait un premier prototype à 15 ans puis celui ci, qui lui a demandé 2 ans de travail ininterrompu. Après quelques tests, il est venu ici sur Roatán et plongé depuis. Il est descendu jusqu’à 900m de profondeur. Il a pris des photos de requins qu’on ne pensait pas vivre dans les alentours, il a aussi pris l’une des meilleures photos au monde d’un spécimen rare des profondeurs. C’est dingue ! C’est aussi le seul moyen au monde d’aller en tant que touriste aussi profond. En France un particulier qui construit un sous marin et emmène des gens c’est impensable mais ici on est au Honduras : chacun fait ce qu’il veut. Il emmène les gens pour 500$ à 100m de profondeur et pour 900$ à 500m. Il a fait 1700 plongées avec. Je lui demande s’il n’a pas eu envie d’être ingénieur ou quelque chose comme ça, il me répond qu’il n’aime pas ça, juste plonger. Le gars à passer 2 ans non stop à ingéniérer le sous marin haha ! Il est motivé !

En rentrant je recroise le vieux et on regarde d’énormes chenilles dans les arbres. Un jeune arrive, le vieux me propose de fumer, on se retrouve sur sa terrasse à fumer un joint pur. J’y vais tranquille, je ne connais pas sa beuh. En fait c’est ultra tranquille. Ultra douce, comme à Guanajuato. On discute, on met de la musique. Sur le toit il y a une jolie vue de la baie. Le vieux met ses sous vêtements à sécher sur un fil entre ici et le ponton. Il est un peu space mais il fait vraiment rire. Adonay, le jeune, me propose d’aller à West Bay, là où sont tous les ressorts d’américains pour aller voir la plage, les filles et le coucher de soleil. Vamos, ça peut être marrant et le coucher de soleil doit être super beau. Bon Adonay lui c’est les filles pas autre chose. Il tchatche et les prend en photos sur le plage. Ça me tue haha.

Les chenilles géantes ! À vous de les voir !

On y va avec sa voiture. Il met la musique à fond et on y va. Il est guide touristique ici. Comme Javier à Oaxaca, ça lui permet de gagner bien plus que n’importe quoi d’autre.

On arrive. C’est dingue comment tout est artificiel, comme dans les films ou les documentaires. Deux énormes bâtiments avec un parc arboré au centre et une immense piscine à débordement avec écrit le nom du resort : “infinity bay”. Je n’ai pas pris de photos Haha pas envie de passer pour le pecno de service mais on peut facilement trouver ça sur internet :

Infinity Bay Spa & Beach Resort
https://maps.app.goo.gl/Do6ZkQZQyJF97wFZ7

On retrouve un groupe de 3 filles. Un musicien noir, un garifuna j’imagine, joue du piano. Il est à fond il dégage grave une bonne ambiance ! Bon, Adonay m’avais vendu des filles incroyables, magnifiques et tout ce que tu veux. Bon. Je n’ai absolument rien contre elles mais elles n’ont rien de plus que la moyenne je trouve. Après peut être qu’un facteur européen entre en jeux et fausse ma perception : elles sont toutes enveloppées. Enfin je ne sais pas où se situe le enveloppé mais bien portantes quoi. En Europe on est plutôt fins. Là c’est pas le cas. Bref, de toute façon je suis pas venu pour ça perso je m’en fou.

L’une d’elle nous offre une bière, ça me va. C’est celle avec qui j’ai le plus parlé au final. Elle habite ici maintenant. On a une conversation un peu plus intéressante que “on fait quoi demain ? On va à la plage”.

Le loisir préféré d’Adonay 😂

On discute un peu, on regarde le coucher de soleil, vraiment beau lui pour le coup. Je discute avec une fille qui est québécoise, elle parle français. Son père aussi un peu mais pas des masses. Il me raconte que quand il était jeune c’était la guerre entre parler français et anglais. Il était le seul à vouloir parler les deux langues mais du coup il était discriminé par les autres. Il a quand même suivi les cours mais il regrette que ça se soit passé comme ça, son niveau reste limité. Il est venu en vacances chez sa fille (24 ans) et ça fait un mois qu’il est là. Lui il kiffe, sa fille par contre elle a levé les yeux au ciel quand elle m’a dit ça 😂😂 je crois qu’elle en a marre 😂 il hésite à aller au Costa Rica. Je lui dit de foncer ! Ça lui fera voir autre chose et débarrassera sa fille par la même occasion miskine

Les autres vont au restaurant prendre des pizzas à 18$, Adonay n’a pas trop envie de claquer toutes ses thunes, je suis du même avis. En rentrant on se prend des baleadas aux œufs à la station service. Là c’est pas cher ! Parfait je reviendrai ! J’en ai pour 40 lempiras de baleadas (1€50) et 40 de bière.

On rentre chez le vieux (je ne sais toujours pas son prénom), on mange, on boit, on fume, on rigole, on fait des blagues. Au final les baleadas avec une et demi ça m’a suffit ! Elles sont bien garnies et bien épaisses ! Il s’est inscrit sur tinder, avec Adonay on regarde ses conversations et on tombe sur le screen ci-dessous. On explose de rire, ce mec me fume vraiment 😂 je lui dit que je ne sais pas si c’est le bon message pour draguer mais au moins il nous fait bien rire 😂

Allez hop on travaille un peu l’anglais !

On va au bar, j’offre deux bières de la tienda à Adonay. 25 lempiras ici, 40 au bar. La tienda est en face du bar. Le bar ne dit rien quand on rentre avec des bières. Ça me va moi haha. Il pensait retrouver les filles mais on ne les vois pas. On bois nos bières, on discute un peu puis on rentre. Au bar j’ai croisé un gars qui parle anglais espagnol français allemand italien. Avec ses parents il a toujours voyagé et été dans pleins de pays pour y vivre. Il a passé du temps à Lyon et même Saint Étienne ! On a une connaissance en commun (Maxime Arnaud. Je crois que je lui ai presque jamais parlé mais il était à Saint Paul)! C’est assez ouf haha ! Le gars vient ici faire son divemaster. Il me dit de finir mes diplômes et ensuite voyager un max. De toute façon le diplôme sera là au retour et il y a pleins d’emploi où ce sera bien vu d’être parti en voyage, de parler couramment espagnol, d’avoir une ouverture d’esprit bien plus grande que si j’étais resté en France.

Je trouve un papier dans la tente disant que le terrain est privé et que le gars peut me demander 10$/nuit pour camper sans autorisation. Bon, je rangerai demain et j’appellerai au numéro donné.

Bilan : 305 lempiras soit 11,1€ et 40$ soit 35,2€ de plongée.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *