Le voyage de Marty, Santa Fe #jour223

0

Après une nuit de merde à cause du ventilo qui faisait un max de bruit et ma sensibilité accrue au son, je me lève. Clairement je suis un peu fatigué mais bon, así es. Je bois un café avec la mère de famille et part pour le centre ville. Je me promène, je fais le tour de la ville et des pharmacies pour trouver des boules quies. J’en trouve une paire, qui était leur dernière. J’ai fait toutes les pharmacies de la ville et ai acheté la dernière paire qui existait. J’ai de la chance haha ! Je pourrai dormir cette nuit.

Bref, je me promène, je prend du gâteau pour le petit dej, je retire, je mange à midi et termine par une glace, rien de spécial à annoncer le centre ville est joli bien que pas non plus incroyable. Enfin c’est sympa mais perso j’ai largement préféré Jardín. Je me pose dans le parc et écrit.

Je rentre bientôt et continue d’écrire toute l’après midi, entre coupé par une discussion avec des canadiennes.

On discute avec un couple de Colombiens qui voyagent en moto. Ils sont partis il y a 2 mois avec pour but de visiter l’Amérique latine pendant 5 ans, en bougeant en moto et en faisant de la musique dans les restaurants pour gagner de l’argent. Le mec joue de la guitare et la fille chante.

Je vais au centre ville, mange des salchipapas avec une saucisse “longaniza” et discute avec un Colombien dans la file. Il me demande ce que j’ai déjà mangé et me dit qu’il me reste encore pleeeeeeins de choses à tester. Le pleeeeeeins de choses… C’est ce que j’ai déjà mangé mais avec une petite variante haha

La procession bouche toute la rue principale. En vrai les gens ont l’air vraiment investit pour la semaine sainte. Je fais le tour et retrouve les troubadours pour aller boire une bière.

Je goûte la club Colombia negra et elle est top ! Franchement elle est bonne ! On discute de voyages et de vie. Lui était juriste, elle a étudié la musique. Ils ont mis de côté et maintenant ils partent, en partie avec les économies et en partie avec la musique dans la rue. Ici c’est complètement légal de jouer dans la rue ou dans les restaurants. En Europe il faut un permis et tout le bordel… En vrai ils sont cools, on s’entend bien.

Retour à l’hostel et dodo.

Bilan : 87 000 pesos soit 21€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *