Le voyage de Marty, Huancabamba #jour256

0

Réveil 8h, je range mes affaires, on petit déjeune avec Jhonny et Rodolphe puis je part avec Rodolphe dans son champ de cacao. Il me fait visiter ses plans, son terrain, me montre la montagne, le téléphérique dernière génération qui permet de traverser le ruisseau et me donne des maracuyas pour mon retour. Il aime pas trop ça, parfait j’adore ! Il est super sympa et je le remercie bien de ce tour super cool !

Je rentre voir Jhonny, il étale le cacao pour le faire sécher. Le process est le suivant : le sortir des coques, le faire fermenter pendant 7 jours, 2 jours par boxe de haut en bas avec seulement 1jour dans le boxe du milieu. Ensuite 2 jours de séchage rapide pas très bien étalé puis 5 jours de séchage bien étalé. Là on en est au séchage bien étalé, on est lundi et le camion vient récupérer tout ça vendredi.

La cooperative c’est 20 agriculteurs dont Jhonny qui sont ensemble, chacun à un hectare de cacaotier, et Jhonny s’occupe du séchage et de la vente. C’est un camion qui vient de Jaén toutes les deux semaines pour récupérer tout ça. La récolte se fait de janvier à fin mai. Tout le cacao de la région est centralisé à Jaén puis exporté. Le cacao normal est vendu 2€50 le kilo, le mix comme actuellement ils ont 3€ le kilo et le cacao pur blanc est à 4€50 le kilo. Le cacao blanc est plus doux et moins amer que le normal, et aussi plus cher. Dans la cooperative ils ont un mix parcequ’ils ont planté sans savoir ce qu’ils plantaient. La ils ont planté des parcelles de pur blanc pour pouvoir le vendre plus cher. C’est exactement le même process, le même travail, mais il rapporte casiment 2 fois plus!

Le salaire minimum ici c’est 40 soles par jour, soit 10€. C’est 1h de salaire minimum en France… Et encore, si on parle de brut, je parle même pas avec les cotisations patronales…

On a bien bossé avec Jhonny ce matin, on a étalé tout le cacao, on termine à 13h. S’il était seul il aurait fini à 17h. On discute d’un peu tout, il est né ici, il est parti vivre 6 ans à Piura où il a travaillé comme tourneur de broche de porc à rôtir puis est rentré ici. En fait il gagne autant ici, le cadre de vie est 100 fois meilleur, moins de stress et moins de travail aussi, même si plus physique. Il a rencontre sa femme à Piura et ils sont rentrés ici. Il a 28 ans, elle 23 et il ont un fils de 4 ans je dirais. Ils ne veulent que 2 enfants, dans sa famille ils sont 11 frères et sœurs et il voit ce que ça donne, il veut pas faire la même chose.

C’était intéressant de passer cette journée avec eux, comprendre un peu mieux le cacao et les dynamiques de la région et des gens. J’observe pas mal de machisme ici aussi. La femme fait à manger et s’occupe des enfants, l’homme travaille dehors, bon ça c’est une certaine répartition du travail mais surtout quand on a terminé de travaillé il a appelé sa femme pour qu’elle nous apporte à boire et son téléphone. Je lui dit qu’on peut nous y aller il me dit qu’on est bien ici. Bon, je vais pas forcer non plus.

On mange et on regarde un peu la télé. Je prend des photos avec eux, leur laisse 12€ en cadeau et part pour Huancabamba. Je tente de retourner voir l’autre Jhonny pour avoir de sa boisson incroyable mais il n’en a pas plus 🥲 tant pis, je le salue. J’attend pas mal de temps avant de choper un transport pour Canchaque puis pour Huancabamba.

Arrivée à 20h30, je me pose direct à l’hospedaje que m’a recommandé Gian. Je vais ensuite manger un poulet trop cher à l’hôtel d’à côté en regardant the voice. La voz, ici. C’est loin de notre the voice ! Chez nous on met l’accent sur l’anonymat et le chant, la technique vocale. Ici, aucun anonymat, la personne arrive et se présente, ça blablate pendant 5 minutes avant que la personne chante le quart d’une chanson. En même temps les chanteurs sont nuls haha 🤣 la fille qui arrive en sous tif et chante du Reggaeton sans aucune technique vocale est prise, le mec d’après qui chante une chanson plus douce : les juges disent qu’ils se font chier et l’éliminent. C’est vraiment un délire haha

Je fais un tour du centre ville, trouve des alfajores et du rhum du Nicaragua ! Improbable !

Bilan : 116 soles soit 29€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *