Le voyage de Marty, Laguna 69 #Jour 278

Après une nuit très courte (2h de sommeil, j’ai hyper mal dormi) et un petit déjeuner oeuf/tomate/fromage je prend le bus de touristes pour la Laguna 69 à 5h20. On s’arrête quelques instants au niveau de lagunes.

Après m’être plus ou moins reposé sur la route défoncée, on arrive à l’entrée du parc. Je discute avec deux français qui partent en expédition pour un sommet : 6300m et 4j d’expédition. Je leur demande conseil et ils me disent de m’orienter sur le Pisco plutot que sur le Vallunaraju, pas de crevasses sur Pisco. Ou alors Urus. Pour leur expé ils ont des sacs de 23kgs chacun ! Avec mon petit sac de 14kg qui me paraît lourd j’ai de la marge ! Je met mon sac dans un fourré au début de la rando et démarre.

Je monte au sommet en 2h30, de 4000m à 4700m. L’altitude se fait bien sentir mais c’est ok, c’était pas une grosse rando non plus. La lagune est super belle, la couleur est superbe.

Je retrouve Tom, le gars qui a 2 ans de moins que moi, que j’ai rencontré en Colombie au carnaval, et on discute. Je mange. Je vois bien les Israéliens faire leur astuce du thon en boite qui fait réchaud : top. On profite bien du paysage mais il est bientôt l’heure de rentrer, surtout que le guide me dit que les collectivo ne terminent pas à 17h mais à 14h30/15h ! Merde ! Bon bas go, je descend en vitesse. Arrivé en bas, un guide me dit que les collectivo de l’après midi commencent à 14h30/15h ! Mettez vous d’accord ! Bref, je monte dans celui de 15h, ils mettent mon sac sur le toit avec une ficelle (un toit normal hein, pas fait pour) et je monte tout derrière. Il n’y a que des Péruviens c’est super cool.

Je discute 2 min avec Yener, il fait muletier sur le trek avec des touristes, là il rentre chez lui et il me dit qu’il a un hospedaje sur le chemin, ben parfait ! Je fais donc 2h de route dans ce minibus sur cette route défoncée, sur le siège tout derrière, le dernier, entre les poireaux, les patates et des trucs qui me tombent sur la gueule. On passe un col à 4750m ! Ça c’est de la route de montagne !

Une fois arrivé à Vaquería, je suis Yener jusque chez lui. Je mange avec eux puis rencontre deux françaises ici elles aussi. Wtf, j’aurais jamais pensé rencontrer qqun d’autre ici ! Et elles non plus d’ailleurs haha ! Elles partent demain pour la Laguna 69 mais le seul collectivo dans ce sens est à minuit à priori. Ça me semble super bizarre mais bon.

Je reçois un message de la police pour la moto me disant que je peux venir signer les papiers et la récupérer. J’ai pas envie de m’occuper de ca maintenant, je verrais après le trek. Mais à priori je peux signer à distance et demander au mécano de récupérer la moto. C’est ce que je fais. J’envoie un message au mécano lui disant de la récupérer et de faire ce qu’il a a faire, je le paierai en rentrant.

Je prend ma douche au godet et à l’eau froide, il fait 10°C dehors. Les toilettes c’est un trou dans le sol, genre juste un trou dans le sol. Il me dit “c’est naturel” ha bas oui je vois ça ! Ici aussi la cheminée de la cuisinière au bois est cassée/bouchée et n’est pas réparée. La cuisine/salle à manger/pièce à vivre est donc littéralement un fumoir, on a du mal à y respirer. C’est vraiment pas compliqué hein, il suffirait de ramoner, mais tout le monde s’en fou.

Bilan : 90 soles soit 22.5€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *