Le voyage de Marty, Rincón del Mar #jour212

0

Réveil 13h après une courte nuit mais réparatrice. Je fais mes affaires, prend ma douche et vais à l’autre hôtel que j’avais vu. Je récupère tranquillement. Je retrouve les autres sur la plage à côté de leur Hostel et me prend de la langouste. Il reste Manu, Romane, Jeremy et moi. Alexis est qqpart et les autres sont partis. La langouste ici c’est un plat presque normal. Je paie 12€ le repas au lieu de 7€ un plat de poisson.

Les filles tenaient à avoir leurs fesses en photo sur mon journal, les voilà donc !

On discute avec les autres zouaves, je ne sais plus de quoi mais c’est cool. Jeremy a 31 ans, il est avec sa copine depuis ses 18 ans et ils ont beaucoup voyagé ensemble depuis 10 ans. Ils sont partis au Canada actuellement et il y rentre bientôt pour finir son travail et essayer d’avoir la résidence. Ils ont fait 2 ans en Australie en PVT, un an de voyage et 6 mois pour faire de l’argent : ils ont bossé dans une ferme solaire, planter des panneaux solaires dans le désert sous 40°C 12h par jour. L’avantage ? Ils étaient payés 5200€ par mois. Le truc avec Jeremy c’est qu’il a toujours tout fait avec sa copine, du coup a 31 ans il se retrouve à ne pas savoir vivre seul. Cela fait donc 3 mois qu’il est parti pour apprendre ça. Il a passé 2 mois avec ses potes donc inutile, et la ça fait 1 mois qu’il suit des gens, il faut vraiment qu’il parte solo !

Je fais ensuite le tour de plancton. Le plancton, je voulais le faire à Utila au Honduras mais c’était vraiment pas si ouf. Du moins clairement pas comme on me l’avais vendu. Ici on prend le bateau, on passe par une petite île pleine d’oiseaux puis on rentre dans la baie.

Petite pause puis on s’enfonce dans la mangrove pour trouver un “lac” salé. On attend la nuit et on peu enfin le voir. Et c’est juste incroyable. Magique. Le plancton devient luminescent quand on lui donne de l’oxygène. Ainsi, à chaque mouvement tout devient bleu comme si on était un mage qui jouait avec du feu bleu. C’est vraiment fou. La couleur est dingue. Extrêmement dur à prendre en photo à cause de la nuit mais magique à vivre. Je sors le bras de l’eau et on voit le plancton couler le long de mon bras. Si je laisse le bras dans l’eau on voit le plancton posé sur mon bras. C’est vraiment dingue, sans exagérer. On repart à 19h15. Les crocodiles viennent à 19h30 à priori.

Retour, douche et restaurant italien avec les autres. On prend des pizzas évidemment, et une bouteille de vin rouge. Après mangé on décale sur la fête du village, franchement décevant. En fait c’est tous les hommes du village, bourrés au rhum, assis sur des chaises en plastique écoutant la musique tellement fort que les enceintes saturent. Aucun intérêt. On se boit quand même une bière et on décale.

Bilan : 180 000 pesos soit 43€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *