Le voyage de Marty, Morelia #jour7

0

Je me lève, je déjeune du fromage blanc avec des fruits séchés et de l’ananas. La mère de Nelly me fait goûter le Mamey, un fruit que l’on ne trouve que dans quelques pays, Mexique, Inde, La Réunion et aux Antilles. Ca a la texture de la patate douce. Le goût est très doux.

Je fais mes affaires et leur dit au revoir. Nelly m’emmène à la nationale en bas de chez eux. Je lui demande de prendre une photo ensemble avant de partir.

Je prend le bus Morelia (14pesos). Je passe a Oxxo pour me prendre un sandwich (35 pesos). Je monte dans le combi (9pesos) qui fait le periph de la ville. Le combi est un minibus avec théoriquement 8 places, mais en pratique nous sommes 16 + le conducteur. À la gare je prend un bus pour Celaya 2h et 210 pesos de Celaya à San Miguel 2h20 et 70 pesos.

Arrivé à San Miguel je me promène. La ville est super belle et agréable. La place principale est animée avec les gens et les Mariachi qui jouent de la musique. Une musique coûte 200 pesos.

Je retrouve Anae chez elle après ses cours. Elle va m’héberger le temps que je reste à San Miguel. J’ai fait une demande sur Couchsurfing et son pote ne pouvait pas mais m’a donné son numéro. Je prend une douche, me change et nous partons.

Nous allons au restaurant “mamá mía”. Je prend une “Arrachera” et une bière. C’est un restau un peu chic mais qui reste normal pour San Miguel. La ville s’est gentrifiée depuis 5-10 ans. Beaucoup de riches mexicains et américains ont une maison secondaire où passent leur retraite ici. Tout est plus chic. Le restau est super sympa.

Arrachera est le nom de la viande, à droite des “frigoles”, des haricots noirs, comme au Brésil, en haut du guacamole. La dernière chose verte assez fine est du cactus ! Et ça a le goût et la texture qu’on peut imaginer : pas trop de goût, le centre un peu “gluant” (légèrement). C’est très bon ! J’en ai pour 280 (viande) + 75 (bière) + 35 (serveur) soit 390 pesos (16€). Il est d’usage de laisser 10% de la note en plus au serveur. C’est cher par rapport au reste du Mexique mais c’est tout à fait normal ici.

Je discute avec Anae, elle est française, à fait sa licence de langue en France puis sa 3eme année à New York avant de faire son Master à Londres et son stage de fin d’étude à l’ONU à Vienne en tant que traductrice. Elle est ensuite venue au Mexique et est tombée amoureuse de la ville de San Miguel. Elle a travaillé en tant que traductrice (12 000 pesos/mois (500€)) dans une école, vendeuse dans une boutique de luxe (25 000 pesos/mois (1000€)). Dans la boutique elle gagnait bien mais travaillait 6j/7 toute la journée. Vu que cela fait 5 ans qu’elle est au Mexique elle est désormais résidente permanente. Elle a lancé il y a un mois son école de langue en cours particulier. En seulement un mois elle a retrouvé son salaire de prof, en faisant 15h/semaine au lieu de 40 avant. Elle compte bien développer l’activité et embaucher des profs, pour finir par avoir une structure qu’elle peut gérer à distance et voyager.

Elle habite à San Miguel, pas très loin du centre, et paie 9000 pesos/mois tout compris pour les 50m2 de son appart. Elle a deux chambre et va sûrement soit prendre un/une colloc soit faire du Airbnb pour partager son loyer.

En rentrant on se promène un peu. La ville est vraiment agréable. Elle est très sûre vu qu’assez chère.

Budget du jour : 730 pesos soit 30€

One Comment

  1. Prochaine étape : demander aux mariachis de jouer du ACDC, les enregistrer et devenir riche

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *