Le voyage de Marty, Real de Catorce #jour25

0

Je me lève et pars pour le cerró del Quemando. C’est un lieu de “pèlerinage” pour le peuple Huichols, avec une chapelle tout en haut. Après 2h de marche, j’arrive au sommet. Il y a des cercles de pierres et une “chapelle”.Je suis surpris d’y trouver un homme Francisco, qui “travaille” ici. Il a l’air limité intellectuellement. Sûrement un “travail” pour l’occuper et lui permettre de gagner sa vie.

La chapelle
Une tapisserie avec le soleil au centre, le mais en bas à droite, le cheval en haut à droite, le peyotl en haut à gauche, un shaman en bas à gauche et finalement un feu.

La vue est super belle sur les montagnes et la vallée, mieux que la vue du cerro grande qui fait pourtant 200m de plus.

Francisco m’apprend que le peyotl n’est pas dans les montagnes mais dans le désert en contrebas. En fait, historiquement, chaque année le peuple Huichols descendait de ses montagnes pour le désert pour un voyage de 4j aller et 4j retour, afin de récupérer des peyotl pour l’année à venir.

Au retour, je discute avec les Huichols Fuensanta et Angel. Je leur parle de ce soir. Fuensanta me dissuade d’y aller avec eux, mais me conseille plutôt d’aller dans une communauté dans le désert mexicain, y passer 2-3 jours le temps de m’imprégner du désert et des gens la bas. C’est une bonne idée ! Je la remercie, mange des tacos, fais mon sac et pars. Je ne sais pas où je vais, ni qui je vais rencontrer, mais allons-y. C’est l’aventure.

Je commence à descendre à pieds puis une jeep Willys me prend. Elles font le trajet entre Réal de Catorce dans les montagnes et la plaine avec le désert.

La route sinueuse pour descendre de la montagne

Arrivé en bas je fais des courses pour 2-3jours puis je pars. Je fais du stop mais personne ne s’arrête. Je ne comprend pas comment ça se fait que le stop ne marche pas très bien au Mexique. C’est un pays où tout le monde n’a pas de voiture à cause du prix, et où certains endroits sont inaccessibles en transports en communs.

Je me pose donc dans le dernier endroit possible avant le désert : un cimetière. Il y a de l’orage prévu cette nuit et il y a une “chapelle” ouverte dans le cimetière. Je pose ma tente et dors ici.

Dans le cimetière, une tombe avec des bières autour. Les Mexicains adorent la bière. Il en ont toujours une a la main et en proposent toujours au gens autour, c’est super drôle.

Dans la nuit j’entends la pluie taper fort sur le toit en tôle. Ça fait 4j que je n’ai pas pris de douche, je me dis que j’ai qu’à le faire sous la pluie ! Malheureusement, la pluie fait beaucoup de bruit mais il n’y en a pas assez. Tristesse 😢

Bilan : 320 pesos soit 13€

One Comment

  1. Comment tu as fais pour gérer l’eau dans le désert ? c’est pas trop galère ?

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *