Le voyage de Marty, Oaxaca #jour43

0

Je pars en ville et note les endroits que m’a plus ou moins conseillé Javier. En sortant du bus je tombe sur une chocolaterie. Ça sent super bon. Je rentre. Une dame me présente le process : ils récupèrent le cacao et le broient avec de la cannelle et des amendes. Ils obtiennent une pâte pure et ils y ajoutent du sucre pour obtenir du chocolat 50 ou 70%.

Je me prend un chocolat chaud et un pain. Le chocolat chaud est super bon ! Je décide alors d’acheter directement le mélange de chocolat noir. Le minimum est 250gr, tant pis. Et puis de toute façon c’est moins de 4€/kg donc je paie même pas 1€.

Je passe ensuite au marché qui est en face de la chocolaterie et achète un pain au jaune d’œuf. Je me pose ensuite sur la place principale en face de la cathédrale. Je mange le chocolat avec le pain jusqu’à n’en plus pouvoir. Ce chocolat est incroyable ! Évidemment, 30min plus tard j’ai mal au bide, je viens de manger 150gr de chocolat noir en 20 min 🤷‍♂️ boloss 🤷‍♂️

Je me promène dans la ville et ses églises, ses jardins et ses quartiers. Je remarque des tags anarchistes sur les murs. On m’a dit que plus j’allais dans le sud pour il y aurait d’influence anarchiste.

Je tombe sur le “Mercado de la merced” où je trouve du fromage et du miel. Le fromage d’ici est le “Quesillo” : c’est un fromage du jour effilé puis mis sous forme de boule. Un peu comme du ficello. C’est pas mal ! Après ça reste du fromage du jour le goût est limité.

On peut voir dans la vitrine les boules de 500gr
J’en achète sous forme de boule apéro

Je visite ensuite le musée du tissus, qui nous montre les méthodes et surtout les rendus du travail de tissage. Une façon de faire qui se perd évidemment à cause de l’industrialisation. Seuls quelques grand mère pratiquent encore le tissage. Les ponchos et chemises sont superbes.

Je passe au musée des peintres contemporains de Oaxaca.

Je me prend une glace là où Javier me l’a conseillé. Malheureusement, comme d’habitude, même si je prend un glace au lait la moitié n’est que de l’eau glacée. Rien à voir avec les glaces de chez nous.

Je retourne à la cathédrale et profite du concert d’orgue :

Je suis solo en ville jusque 9-10h du soir. Je me promène et tombe sur un bar au fond d’une cours avec un petit concert. C’est très agréable. Je retrouve Javier et on va manger.

On retrouve ensuite ses deux potes Sergio et Timothé et on va dans un bar. On prend des mezcal, le premier à boire en shot et le second à “déguster”. Ils sentent le fumé vraiment fort. On se prend aussi des bières avant de décaler dans une boîte.

On y prend des bières bouteille par 6. Au Mexique il n’y a pas de tireuse ça n’existe pas. Enfin si mais dans les bars spécialisés. Le standard c’est la bouteille en verre. Les gens prennent des bieres en boîte, pourquoi pas 🤷‍♂️ j’aime pas tellement, d’autant que c’est des bières à 4,5%, autant dire qu’on est malade avant d’être bourré !

On danse c’est cool, quand tout a coup il faut sortir de la piste pour un spectacle. Une trans monte sur scène et fait du play-back pendant 30min, j’avoue que j’ai pas trop compris. Ça n’a pas pour effet de chauffer la salle en plus 🤷‍♂️ je ne sais pas trop. Ça termine, on danse encore un peu puis on rentre dormir tous ensemble chez Javier.

Bilan : 515 pesos soit 21€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *