Le voyage de Marty, Noël #jour113

0

Réveil tôt le matin. J’ai la flemme. Je me bouge et je me lève. Je part avant d’autres groupes, c’est cool ça va. Je prend les chemins de maps.me mais en fait c’est une montagne de gravier, c’est l’enfer, je me fatigue pour rien. Je vois le groupe qui était bien derrière moi maintenant à mon niveau sur la droite. Je coupe et trouve un vrai chemin. Celui là n’est pas sur maps.me. Putain quel plaisir d’avoir un vrai chemin et d’avancer. J’arrive au final au sommet avec 1h d’avance sur le lever de soleil. Bon, on s’ennuie un peu. Le truc c’est que les guides prennent toujours de la marge à cause des gens qui sont plus longs. On se caille un peu ici. Il doit faire 0°C avec du vent.

Le lever de soleil est sympa mais pas plus que d’habitude. C’est pas le plus beau que j’ai vu. Il y a une éruption sympa. Je reste encore un peu et fait le tour du cratère. C’est sympa la vue à 360°. Je discute un peu avec des Guatemaltèques de la capitale. Le lever de soleil était pas si ouf aussi parcequ’on était 70 au sommet. Et encore c’est un jour de semaine tranquille. Maintenant je suis seul. L’avantage d’être sans guide. Là c’est beaucoup plus beau, calme et génial d’être à 4000m, 2400m au dessus de la ville.

À priori pas de tipis ici. C’est dommage avec le BivouHack Crew on aime bien les tipis. Mon autocollant du Guatemala sera pour ici ce beau tipi!

Je redescends par les chemins de gravier : là pour descendre c’est le top ! On peut courir dedans le gravier absorbe tous les chocs ! Je retrouve ma tente, range le tout au ralenti, je suis crevé. Le gravier à la montée m’a épuisé.

Je redescends tranquille, je dois être le dernier. Rien de particulier quand d’un coup j’ai super mal au genou ! Aucun sens, il ne s’est rien passé, pas de choc rien. C’est juste quand je plie la jambe. Je me dis que ça va passer mais ça ne passe pas. J’aurais super mal toute la descente. 1200m de D- et 3h de marche. Je serre les dents. Je ne comprend vraiment pas à quoi c’est dû.

Sur le chemin je croise deux mecs d’ici, l’un d’eux me parle en espagnol mais je ne comprend rien avec son accent et la moitié des mots ne sont pas en espagnol ou alors vraiment prononcés de manière super bizarre. Le mec dit à son collègue qu’il pensait que je parlais espagnol. Ça franchement ça me fait toujours aussi rire. Les mecs parlent moins espagnol que leur patois et avec un accent terrible et disent que je ne parle pas espagnol. Mais je suis sûr que même un guatemaltèque de la ville ne comprend pas tout.

Arrivé en bas je me prend une part de gâteau. Vraiment bon. J’attend le bus et prend un chicken pour Paranos puis Antigua.

J’arrive au marché. C’est Noël et du coup l’effervescence : du monde de partout, ça part dans tous les sens, des couleurs vive à tous les stands, de la musique dans les oreilles et du copal dans les narines. Le copal c’est la sève qu’ils brûlent comme encens pour leurs prières etc…

Sur le chemin pour le centre je croise un gars qui me propose pleins de trucs : Pacaya => déjà fait, Acatenango => déjà fait, shuttle pour Semuc Champey, Atitlán ou Monterrico => déjà fait. Depuis le début on parle en espagnol. Il me dégaine alors l’ultime chose qu’il a à me proposer en souriant sans y croire : des cours d’espagnol ? Je rigole avec lui.

Sur la place principale une émission télé :

Je vais au restau que m’a recommandé David : Rincon Típico. Le repas est à 35qtz avec Jamaica illimité. Je me prend un pepian comme au lac, David m’a dit qu’il était meilleur ici. Franchement je suis déçu. Enfin c’est bon mais je préférais vraiment celui du lac.

Je vais à l’hostel le moins cher d’hôtel world en direct et je paie 75 qtz au lieu de 95 ! J’ai bien fait d’y aller en direct. Je me douche enfin et prend le temps de faire une sieste. J’ai toujours mal au genou. Au réveil ça va mieux et je suis un peu reposé. Je passe à la pharmacie et prend des anti-inflammatoires. Je ne sais pas combien ça coûte en France pour une plaquette mais là je paie 4€50. Enfin, elle m’en proposait à 11€ la plaquette, j’ai dit non et là comme par magie la plaquette d’à côté coûtait 4€. Ils doivent avoir l’habitude des américains chez qui les médocs sont chers et non remboursés. J’avale la pilule et je vais au Selina, un autre hostel.

Au Selina je retrouve le groupe de français avec qui je vais passer Noël. Je les ai trouvé grâce au groupe “les français au Guatemala”. Un gars, Ilyes, a posté un message et on est plusieurs à y avoir répondu. Ils sont en train de faire à manger : papillotes de saumon. On va se régaler haha ! Je suis arrivé un peu tard je ne peux pas faire grand chose. On est que 4 mais les autres arrivent au fur et à mesure. Il y a Ilyes et David qui voyagent ensemble à l’arrache totale avec le minimum d’argent 5000€ pour le tour du monde. Du coup ils mangent 1 fois par jour, ne prennent pas d’hostel mais font du camping sauvage sans tente et ne font pas vraiment d’activité. Il y a Vincent qui voyage au Guatemala depuis 2 mois et qui à toujours une aventure à raconter. C’est le plus vieux il a 29 ans. Il y a 4 couples, Arthur qui voyage solo et 2 sœurs. On est 15 en tout.

On mange tous ensemble et on se régale, entrée, plat papillote de saumon et gratin dauphinois, dessert tarte tatin et vin français/chilien. On sort ensuite tous ensemble en ville. On rencontre un gars d’ici avec une grosse enceinte. Il nous dit qu’il connaît une bonne soirée, on monte tous à l’arrière de son pick-up et même d’autres gens, on est 22 en tout 😂 c’est n’importe quoi haha. Il nous pose à l’auberge où il y a la soirée.

C’est cool d’être avec des français mais la soirée n’est vraiment pas dingue. On part vers minuit. Soirée tranquille.

Allez joyeux Noël.

Bilan : 316 qtz soit 36€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *