Maurice #25 : Tropische Früchten

0

Un petit article pour parler de fruits que j’ai découvert en me baladant sur le marché. Bon, les fruits tropicaux, on connait quand même un peu : les bananes, les mangues, les ananas, les litchis et les noix de coco, tout le monde en a déjà mangé.

Après, il y a le niveau un peu au dessus : les fruits de la passion, les pitayas (fruits du dragon), la goyave, la papaye. C’est un peu plus rare, mais tout le monde en a déjà entendu parlé.

Mais les plus balèzes, c’est tout un tas de fruits qui ne poussent que sous les tropiques et qui ne s’exportent pas du tout. Et en voici un échantillon : les fruits de l’étouffant l’été Mauricien :

La jatte ou zatte ou pomme cannelle. Pour le manger, il suffit de le couper en deux et de l’attaquer à la petite cuillère. C’est très sucré, délicieux !

La Carambole, c’est pas vraiment bon mais c’est très joli…

Le longane, ça ressemble à un litchi avec un gout différent, plus fort. C’est totalement addictif.

Le jamalac, ou pomme de java (selon wikipedia). C’est très frais, pas très parfumé : ça me donne un peu l’impression de manger une fleur. D’ailleurs, en remettant mon masque après en avoir mangé, j’ai l’impression d’avoir meilleur haleine…

Le tamarin, c’est un genre de haricot, au moins aussi acide que du citron. Justement, c’est délicieux en jus dilué et sucré, un peu comme une citronnade justement.

Le Jaque, c’est un peu chelou. Quand c’est bien mur, on mange les trucs jaunes dedans et c’est vraiment très sucré et perso je trouve ça délicieux, mais ça peu être un peu écœurant. Mais à Maurice et à la Réunion, on utilise aussi le fruit pas mûr pour faire du cari (plat en sauce typique). Et franchement, c’est facile à faire et hautement délicieux.

Les Mauriciens mangent beaucoup de ces fruits avec du sel et du piment. J’ai testé, je trouve ça pas incroyable. Dans le mode dégueu, il parait que des gens mangent du Noni, un fruit très abondant en ce moment et qui se caractérise par une forte odeur de vomi.

Le Noni, ça chlingue

Et en fait, c’est pas tout, il y a encore plein de légumes et de tubercules étonnants ici : les fruits à pain, les songes, les patates chinoises, les gombos, les pipengailles, les corrosol, les tamarillos, les bringelles angives, les chouchous, les brèdes, etc. Et avec ça, tout un tas de plats super bons qu’on ne trouve pas toujours dans les restaurants ni dans les snacks de rue.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *