Le voyage de Marty, Huayhuash 6? #jour299

Outch. Je me réveille dans un sale état. Je ne sais pas où je suis, je ne sais pas ce que je fais, je comprend rien à ce qu’il se passe autour de moi. Je me sens hyper faible. Pas mal, mais hyper faible. Mes yeux pleurent tout seuls, et c’est pas des larmichettes, je pleure vraiment. Tout le monde est en train de se lever. Je reprend petit à petit mes esprits : je suis encore habillé, avec ma doudoune et mon pantalon, sous 3 couvertures. Les autres m’ont ramené hier soir vers les 23h-00h, bras dessus bras dessous, incapable de marcher. J’ai black out avant 22h. Je sens mon pantalon mouillé, je ne sais pas comment ca se fait. En face de moi sur le mur, une grosse trace de vomi. Les autres doivent bientôt partir et ne savent pas quoi faire. Je leur dit de ne pas s’inquiéter et que je vais me débrouiller, je vais me recoucher et je partirai plus tard, je les rattraperai.

J’essaie de démarrer mon téléphone en vain. Je ne connais pas l’itinéraire et suis dans un état pitoyable. Je dis à Max de me dire quelles sont les étapes, ce qu’il fait. Mais en vrai, en même temps que je parle je pleure et suis incapable de réfléchir. Je lui demande de me noter tout ca sur un papier, ce qu’il fait. Bon, vu qu’on a pas de papier ici, il le fait sur un rouleau de papier toilette vide, mais l’idée est la. Je leur répète de ne pas s’inquiéter, que je vais dormir ce matin et que je les retrouverai ce soir. Ils partent et je reste la, mon téléphone déchargé qui refuse de se charger et mon rouleur de PQ dans la main. Je ne comprend pas pourquoi je pleure. Je veux dire, je ne suis pas triste ni heureux. Je crois juste que je suis épuisé mentalement et physiquement à cause de la soirée d’hier, c’est hyper bizarre comme sensation. C’est pas comme la dernière fois dans les chiapas après les champignons. J’étais fatigué mentalement, mais pas physiquement. La, tout mon corps et mon esprits arrêtent de fonctionner. Bref, j’ai besoin de repos.

Je passe la matinée en PLS dans mon lit comme sur la photo ci-dessous, à me reposer et à dormir. Vers les 15h, ca va un peu mieux, je me lève et vais prendre une douche. Je me rend compte que mon pantalon était mouillé car je me suis pissé dessus pendant la nuit. Je lave donc mon short et le bas de ma doudoune. Je lave aussi le mur. Je préviens les tenanciers que je vais rester une nuit de plus. C’est mort, je suis incapable de partir dans cet état et mon téléphone n’a toujours pas de batterie. En l’inspectant, je me rend compte qu’il y a du liquide dans la coque … et merde … j’étais allongé sur le coté … Je nettoie la coque et démonte le tiroir à carte sim, sèche autant que je peux … Ceci dit, je n’arrive pas à le charger mais j’ai réussis à l’allumer plusieurs fois, juste qu’il s’éteins après 30 sec – 1 min. Donc ca doit aller, ca doit juste être le module de charge.

Une fois tout propre, je réussis à mettre mon téléphone en charge ! Sauvé ! Il prend 10% pendant que je me repose. Je l’attrape (toujours en charge) pour y tracer l’itinéraire …. et à l’instant où je le touche il ne charge plus. J’essaie tout ce que je peux en mettant le câble de coté, en tirant dessus … tout ce que je peux, sans succès. Je ne sais pas quoi faire. C’est un peu la merde : je vais difficilement faire le chemin sans carte : il y a forcément des intersections et il n’y a jamais de panneaux au Pérou. Je tente le tout pour le tout et demande à un brésilien qui est mon voisin de chambre si je peux essayer sa batterie externe. Ca marche un instant .. puis non. Pareil, je tente pendant 30 min dans toutes les positions, et d’un coup c’est bon ! Sauvé bis ! Cette fois je pose mon téléphone tout doucement sur le lit comme si c’était du sucre. Ouf, il reste en charge. Je vais le laisser ici 2h le temps d’aller faire un tour en ville, payer l’auberge, acheter de quoi manger (en vrai juste une boite de thon et du pain, ils ont rien d’intéressant et j’avais prévu suffisamment de nourriture pour les 8j, j’avais anticipé que ca serait surement pas ouf). Heureusement qu’il y avait le Brésilien et qu’il avait pas besoin de sa batterie externe. Au pire, il m’a dit qu’on pouvait faire une partie du chemin ensemble : il a un guide et il vient prendre des photos dans la zone. Bon au final ca va aller.

Avec toutes ces histoires il est tard (20h) et les restau du village sont fermés. Je finis par trouver une auberge ou la dame accepte et me fait du riz avec un œuf au plat. Je regarde les infos à la télé avec elle. C’est l’équivalent de TF1 et les infos ca passe vraiment des faits divers inintéressants, c’est plus des ragots que de l’information. Ceci dit … TF1 n’est pas loin, si c’était une vraie chaine d’information ca se saurai, mais c’est pas pas autant quand même. je vais me coucher bien décidé à me lever à 4h demain pour faire 2 jours en 1.

Bilan : 100 soles soit 25€

One Comment

  1. Pour la lecture d’un premier post c’est assez bizarre mais récupère bien et prend bien soi de toi ^^

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *