Le voyage de Marty, Los Barriles #jour21

0

Debout 7h pour regarder le soleil se lever. Je traîne car je suis un peu fatigué : la lune m’a un peu empêché de dormir tellement elle était lumineuse.

Je trouve un chapeau sur le bord de la plage avec du sable. Il a du s’envoler d’ailleurs. Je le récupère, c’est parfait ! Ma casquette commence à montrer de sérieux points de fatigue et le soleil ici tape très fort. Ça tombe à pic. Sérendipité

J’ai prévu de monter en haut de la colline pour voir la vue. Je passe a Oxxo qui est à 100m et je me prend un jus de pomme et un yaourt avec des granolas (30pesos). Je discute avec un mec qui a un T Shirt de plongée, il me recommande 2 endroits de snorkeling : un est trop loin, l’autre est juste ici.

Je vois une maison abandonnée et vais la visiter. La maison a juste une chambre, un salon, une cuisine, une salle de bain et 2 terrasses. C’était clairement une maison de vacances où de retraite. Je ne sais pas pourquoi c’est abandonné, c’est dommage car elle est super bien placée, elle domine la plage et les environs et Los Barriles est a 1km.

Finalement je vais nager. Les choses les plus belles à voir ici sont sûrement les poissons. J’en vois certains mais la visibilité est nulle, genre 1m, et encore, pas de manière nette. C’est dommage, il y a de beaux poissons.

Je range mes affaires et part monter la montagne. Il fait 35°C. En marchant sous le soleil je meurs littéralement de chaud. Je sens les goutes de sueur perler sur mes tempes et glisser sur ma peau jusque sur le col de mon T Shirt. Je n’ai jamais eu aussi chaud. Le chapeau me sauvé un peu sur ce coup haha ! Je bois beaucoup, mon eau est bouillante. Je ne sais pas quelle quantité d’eau je perd par heure mais ça doit être énorme haha !

J’arrive en haut et là vue est pas mal du tout.

Je redescend et vais à Los Barriles. Je passe au supermarché (première fois que j’en vois un vrai. Je prend un Orangina, une bière et 2 prunes (60pesos). Je me dis que je vais manger au restaurant.

Je regarde pour prendre le bus : 14h30 ou 19h30, avec 2h de trajet. Bon… Los Barriles n’est pas super super intéressant, tant pis, je rentre à la paz. (170 pesos de bus. C’est cher ici).

J’arrive à 16h30 et me promène un peu sur la promenade. Malecón en espagnol. Je me pose sur la plage à l’ombre avec un verre de horchata (20pesos). C’est beau mais le soleil tape fort.

Luis me rejoins et nous partons louer un vélo (Luis à son skate). Je me prend un vélo (60 pesos 2 heures), on passe à la banque puis acheter de la beuh. Tout le monde fume ici. Je ne sais plus si je l’ai dit mais la vente est illégale, mais la possession non. Il est interdit de fumer dans la rue mais d’après Luis “bon au pire du pire tu donne 200 pesos au flic et c’est bon”.

On passe dans une supérette et j’achète 4 bières (70 pesos) et on va se poser tout au bout de la jetée. C’est vraiment agréable et super sympa.

Il me montre la note de la climatisation des deux derniers mois : 270€. En même temps, les maisons n’ont pas de pont thermique, ce SONT des ponts thermiques. À l’instant où on coupe la clim, en moins de 10minutes, portes et fenêtres fermées, la pièce retourne de 23°C à 35°C. Sa maison possède 4 chambres et depuis 2 mois il a pleins de potes qui viennent. C’est donc la facture pour 4 chambres. Il va désormais les louer.

Je lui demande pourquoi ne pas plutôt payer une isolation et payer moins de clim. Il me répond qu’au Mexique “les choses sont ce qu’elles sont.” les gens font les choses au jour le jour et ne se prennent pas la tête. Ils n’ont pas de vision long terme.

Luis me dit qu’il ne faut pas toujours chercher la cohérence au Mexique. Il m’apprend l’expression “Mexico Mágico”. C’est un peu la phrase passe partout pour “expliquer” les incohérences. Salvador Dali aurait dit après êtres venu au Mexique : “Je ne retournerai en aucun cas au Mexique. Je ne peux pas supporter d’être dans un pays plus surréaliste que mes peintures”.

On passe au Oxxo où Luis achète 2 autres bières. Il les descend vite haha j’ai à peine fini les miennes ! Après, il a sûrement mangé à midi (ce que je n’ai pas fait) et il fait 1m90 pour 90kg haha ! On fume un premier joint et on discute. Il vient d’avoir 30 ans et traverse un peu une crise existentielle. Je ne suis pas sûr que fumer l’aide beaucoup 😂

On va chez une amie à lui qu’il s’était fait au Canada. Il lui donne une partie de la beuh et on discute un peu. Elle a une terrasse sur le toit de son immeuble. Toujours un plaisir. On fume un autre joint. Sa beuh n’est pas beaucoup plus forte que celle de Guanajuato mais je fume plus. On repars pour rendre le vélo. On arrive un peu en retard et il faut payer 3h au lieu de 2. Luis ne me laisse pas payer et paie pour moi.

On va au restaurant. Je n’ai aucune idée de ce que Luis commande mais on se régale haha ! Des sopas, des nachos, un autre truc dont je ne me rappelle pas le nom. Ça fait plaisir de manger après cette journée intense haha ! On a une note de 385 pesos. On paie chacun 210.

On rentre, on discute 5 minutes avec sa colloc Chantal, je prend ma douche et je m’endors instantanément.

Bilan de la journée : 620 pesos soit 25€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *