Le voyage de Marty, Laguna Brava #jour84

0

Réveil pas trop tard, on mange la soupe de crabes et crevettes ! Ils m’offrent une canette de jus de pomme. Je le trouve ultra sucré et pour cause 15g de sucre/10cL de jus. Normalement la pomme c’est 7,5gr/10cL.

Je rejoins un groupe de 4 femmes + leur guide. On voit vraiment la différence entre les gens de la campagne (fins et musclés) et les gens de la ville (Gros, juste gros). C’est un autre gars que ceux d’hier qui rame, Noé. Au bout d’une heure et quart d’effort intense (genre vraiment il rame comme un fou c’est une machine) on arrive à l’autre bout de la lagune.

Il y a 3 cenotes à voir, une verte, une turquoise et une bleue. Elles sont vraiment belles, surtout la bleue de la fin. Il y a des passage dans l’eau, j’y vais pied nu, flemme de tremper mes chaussures, tant pis pour les cailloux, les branches et la boue. Et puis j’ai une réputation à tenir. En vrai ca attise la sympathie de Noé en plus, bénef haha.

1h15 de bateau retour, pour aller à la cascade cette fois. On discute un peu et on rigole bien.

Pour la cascade, on remonte la rivière, la même qu’hier, sauf que de jour on voit la cascade au bout haha ! On monte voir la cascade. Elle est vraiment cool! Différente des autres qu’on peut voir.

La vision qu’on a de la lagune depuis ici est idyllique, on dirait vraiment un film.

On rentre et je mange avec les rameurs. Un gros groupe de touristes guatemaltèques arrive, ils sont genre 10-15. Mes potes du jour partent les emmener à la cascade. Je regarde la lagune pensivement et discute avec une femme du groupe restée ici. Elle est invitée par ses amis mais n’a pas d’argent pour faire les tours ou quoi que ce soit. Son mari conduit le 4*4. De tout le groupe. J’ai l’impression que quand des gens font des trucs ils “invitent” leur “pote” à conduire la voiture qui les emmène. Mais ces “potes” restent un peu à l’écart du groupe. Assez étrange.

Je reste ici à contempler la lagune.

Noé revient et m’invite à boire une bière. Je ne le laisse pas faire et paie. Il revient juste après avec un paquet de chips chacun haha ! Ils ont une hospitalité de fou. On discute bien, on a bien accroché au final. Et puis globalement les gens aiment bien les voyageurs amicaux, seuls et autonomes qui parlent la langue. Ça se voit très souvent que je gagne tout de suite beaucoup de points de sympathie.

Noé a 23 ans mais plus toutes ses dents (bon okay c’est pas drôle mais j’étais obligé). Je ne sais pas comment ca se fait et ne lui ai pas demandé pourquoi il lui en manque une. Après j’ai l’impression qu’ici c’est “courant”. Pas de brossage sûrement ? Il a vécu 3 ans à Mexico pour travailler, il a la double nationalité car un de ses aïeux a aidé le Mexique pendant la seconde guerre mondiale.

En fait les rameurs viennent une fois de temps en temps, sur la base du volontariat, et gagnent une partie de l’argent du tourisme. Ca leur permet d’arrondir les fins de mois et de passer une journée sympa ensemble. Noé part ce soir. Il m’a dit que son pote en ville a de la beuh qu’il fait pousser, je prend son nom. Au final dans les mecs qui viennent remplacer il y en a un qui en a et qui me “dépanne”. Le mec me file de la beuh gratos sans rien me demander, mais je vais lui payer quand même ! Je ne sais même pas combien ca coûte, il refuse de me dire et me prend juste mes 10 qtz. À la base je voulais juste avoir le contact et y réfléchir mais 30 secondes plus tard j’avais ca dans la main j’ai fait bon okay haha! On échange nos contacts et ils partent prendre le 4*4 qui les ramène en ville.

Je me pose sur le banc face au la lagune. Je reste la tranquille, pour me poser, pour réfléchir, ou juste ne penser à rien. Surtout ne penser à rien. Les lacs ca m’apaise.

Je me prend une bière et je me dis que je vais tester la beuh de notre ami. Tranquilou. Au final c’est la beuh la plus forte que j’ai goûté ici, je suis grave surpris, au même niveau que chez nous. Je fume pas beaucoup, juste un peu. Deux femmes du groupe d’à côté viennent me voir pour me proposer de manger le poulet avec eux ! J’aurais bien dit oui mais là c’est le pire moment 😂😂 merde. Bon j’attends un peu et je les rejoins !

Là je pense un peu, je réfléchis. À chaque fois les gens ne me demandent pas si je voyage seul, ils me demandent où sont mes amis ou ma copine, ou même mon épouse. Pour eux c’est quelque-chose d’impensable de partir seul. Ils ont un instinct de famille et d’amis extrêmement fort. C’est aussi pour ça je pense que les gens m’ont invité : ils m’ont vu seul et pour eux c’est triste. Sans nier bien sûr leur pure gentillesse, loin de là ! Les gens ici sont si amicaux c’est ouf. Je ne les ai jamais vu négatifs sur quoi que ce soit. Représentons les liens entre les gens par des ponts, genre des ponts plus où moins plats ou courbés vers le haut et colorés où le bas en noir et blanc en fonction de la relation à l’instant T. C’est un peu comme si ces ponts entre les gens étaient tous vers le haut ici. Et c’est un peu comme si en Europe nous avions des ponts qui vont vers le haut avec les amis, mais qui sont limités dans leurs courbures, par contre des ponts qui peuvent aller vers le bas quand tu t’engueule qui vont très bas. Ici c’est l’inverse, des ponts normaux qui sont les ponts positifs chez nous, des ponts vers le haut illimités en jovialité et qui ne peuvent pas descendre très bas. Même quand ils s’engueulent ça doit pas être si violent et ils doivent être dans la concession.

En tout cas il n’y a pas beaucoup de ponts sur cette lagune. Et puis à cette heure il n’y a plus de lagune non plus de toute façon, je regarde la nuit.

Au final, quand je me retourne 45min plus tard ils ont finis de manger, c’est juste les vieux qui parlent ensemble, dommage. Tant pis.

Je mange ce qu’il me reste, c’est à dire pas grand chose, et je me couche.

Bilan : 265 qtz soit 30,2€

One Comment

  1. C’est bizarre cette histoire des potes, peut être qu’amigo n’a pas tout à fait le même sens que pote ou amis, si il faut il y a une notion de distance, jsp. Faut poser la question sur le forum wordreference haha
    En vrai pose la question à ton prochain CS !

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *