Le voyage de Marty, Utila #jour126

0

Réveil chill et écriture le matin. Je discute un peu avec Steven des mêmes choses que d’habitude. Je commence à un avoir marre il a rien d’autre à dire le garçon.

On attend pour faire la correction qui n’arrive jamais : les autres ne sont pas venus. Tant pis, on va manger des baleadas dans un boui boui, c’est le moins cher et le meilleur qu’on est trouvé !

Le moteur du bateau

On rentre et je pars pour les plongées. J’ai rapidement un peu mal à la tête. Le gilet en XS est trop petit pour moi c’est relou. La plongée est cool mais à la fin j’en ai marre. On remonte et j’ai mal à la tête et au ventre sévère. La houle sur le bateau et l’odeur du vieux diesel n’arrange pas les choses. Le capitaine laisse tourner le moteur pcq impossible de le démarrer sans le starter ce matin. Je bois ce que je peux et ça se calme un peu au fur et à mesure mais je ne me sens pas de plonger une seconde fois. Je vais rester sur le bateau, j’en profiterai pour aider et prendre des photos. Je ferais d’autres plongées plus tard tant pis.

Au retour, on corrige les tests à l’arrache genre “a b f e d c” sans explications. Steven qui avait la flemme a recopié mes réponses et n’a aucune idée ne serais ce que des questions posées. C’est vraiment à l’arrache. On fait faire nos cartes. Impossible de retrouver mon profil dans le fichier car j’ai fait mon OW en France et la fédération française c’est des cons.

(apparté sur les fédérations de plongée : en France la plongée était qqch de réservé aux militaires à la base, donc ultra carré, ultra strict. Aucune ouverture au public. Ils ont décidé de s’ouvrir avec des formations : niveau 1, niveau 2, autonome, etc. Ça c’est le système français et qui n’a pas été exporté. Ensuite on a le système américain qui est quasiment du même principe avec les open water, advanced etc. Mais lui ouvert au public et qui s’est exporté. Plus permitif et moins casse couille (bien qu’au contraire laxiste je trouve). À une époque il existait des équivalences mais plus maintenant. Le système américains reconnaît le français mais pas l’inverse pcq la fédération ne veut pas. Sauf qu’ils se tirent eux même une balle dans le pied pcq il n’y a qu’en France que le système français existe, nulle part ailleurs. Par contre beaucoup de club français ne font qu’avec le système français car il est gratuit contrairement au PADI qui est cher. Bref, la communication c’est pas leur truc en France et aux USA la seule règle c’est l’argent.)

On discute un peu avec Steven. Un pote a lui infirmier à trouvé un job en Suisse, 7500€ net/mois avec logement de fonction : un chalet dans la montagne. En France il était payé 2000/2500€ net. La contrepartie c’est qu’il s’est installé dans un désert médical. Ceci étant il reste à 1h de Lausanne : c’est pas la mort haha !

Pas de coucher de soleil à cause des nuages, j’ai les boules. Bon il y a quand même la lumière c’est toujours bien mieux qu’à la maison 😂 J’essaie quand même sans grand succès à cause du vent de fumer un peu. Steven me rejoint, on est posés sur l’avant du bateau. Le meilleur spot à coucher de soleil.

Je chill et vais prendre des pastelitos au comedor. Les pastelitos c’est des sortes d’empanadas frites avec une préparation de poulet dedans. Je les prend “preparados”. Je pensais que le mélange interne était différent mais non : ils sont recouvert de tomates/salade/oignons. Franchement ça fait une belle part pour 2€.

Chill et dodo. Grosse soirée ce soir à côté, je ne sais pas pourquoi, on est jeudi.

Bilan : 275 lpr soit 10€ + 66,4€ plongée

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *