Le voyage de Marty, Valle de Ángeles #jour136

0

On se lève et on traîne tout le matin. Je mange les petits pains avec le Nutella que j’ai acheté hier, ça me régale vraiment ça.

On discute avec la mère d’Alejandro. Enfin Ariel discute avec elle surtout. Elle parle de sa vie qui est dure, de son mari macho qui la laisse tout gérer. Certains de ses enfants sont en Espagne, elle aimerait bien aller en Espagne avoir une vie meilleure. Elle veut voyager en Suisse, je lui dit que c’est beaucoup trop cher la bas haha ! Ici elle paie 120€/mois pour 50m2.

Alejandro rentre et nous fait un autre petit dej : haricots, œufs et fromage. Ils mangent tout avec des tortillas super fines, pas de fourchette. Ariel est au chômage, comme beaucoup de monde ici, il n’y a pas de travail, rien à faire.

On part pour le village de Valle de Ángeles en stop. Un pick up, directement pour le village, impec ! Le village est sympa, des vendeurs sur table un peu partout. Les gens sont étonnament bien habillés : en fait c’est la “bourgeoisie” de Tegucigalpa qui vient ici le week end se dépayser et passer un bon moment, aller au restaurant et se promener. On prend une bière dans un bar puis on va au bord d’un ruisseau faire péter les pétards que j’avais encore et fumer un peu pour eux.

On refait du stop, on marche et nous voilà à Santa Lucía. C’est un petit village qui se transforme en kermesse le week end : grande roue, jeux pour les enfants. L’attraction principale c’est le mirador sur la ville de Tegucigalpa et le coucher de soleil. On reste ici le temps de voir ce dernier puis on fait du stop.

Un ami d’Alejandro passe par ici et lui dit que c’est pas ouf à cette heure, de prendre le bus. Il lui donne 20 lempiras pour ça. Ils veulent quand même rentrer en stop. Au moment où un bus part, le gars repasse, Alejandro s’est grillé en beauté 😂😂😂

On fait du stop mais personne nous prend. Je leur dit c’est bon on y va en marchant on fera du stop sur la route après 1h de stop infructueuse. Peu après avoir commencé à marcher un pick up nous prend et nous ramène jusque dans le bon quartier.

On rentre, on mange des Yuka avec de la salade, des racines à priori. Ça ressemble beaucoup à de la pomme de terre. Ariel part chez sa mère et Alejandro part travailler. Je chill et j’écris. Dans l’appart c’est le bordel ce soir : plein de monde. Il ya du bruit de ouf, entre la musique, les gens et les enfants c’est le cirque Haha !

Bilan : 0€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *