Le voyage de Marty, Léon #jour143

0

Après la soirée d’hier je chill et dors tout le matin. Je me décide à bouger à midi et me prend un smoothie sur la place centrale. Banane/beurre de cacahuète/vanille, je le régale. Je fais un tour en ville mais tout est fermé. Je rentre à l’hostel et mange un burger. Un petit esquimaux à la Jamaica en dessert !

Ici ils ont pas mal de légendes et traditions, notamment les “statues” d’une femme immense (qui représente une européenne) et d’un homme tout petit (qui représente un local)

Je rentre et j’écris. Je vois une fille qui rentre dans l’hostel, jupe moulante, haut idem et gros décolleté. Elle se pose 5min et un gars va lui parler, il lui propose de jouer au billard, elle ne sait pas faire, il lui dit qu’il va lui apprendre. Et là c’est vraiment une pièce de théâtre. Elle se pose de l’autre côté du billard, penchée en avant sur ses bras tendus et resserrés pour faire ressortir sa poitrine. Le mec fait un peu le malin, ils se tournent autour, rient, elle se dandine sur le billard. Franchement c’est un spectacle les deux. Je viens de me rendre compte que le gars c’est Jeremias, je vais le rencontrer une semaine après toujours au même hostel sans me souvenir que c’est lui. Aucune idée de comment ça s’est terminé mais je crois que ça n’est pas allé plus loin que la partie de billard, il m’en aurait parlé sinon.

Je fais le tour de la ville, je me promène, je prend des photos. Rien de bien productif haha !

Je reçois un message du gars de vendredi soir : on va à la plage à 17h, cool. Sur le chemin ils fument dans la voiture. Martín me dit qu’ici les gens s’habillent bien, que les filles aiment bien les mecs qui prennent soin d’eux et qui se parfument. Ici avec la chaleur tout le monde transpire dans la journée donc sentir bon c’est cool. Il est toujours super soignée. Il va à balle a la salle de sport aussi. Contrôle de police, le conducteur est en stress, il donne les papiers et fume une clope pour se détendre. Ici la police ne rigole pas et est corrompue en plus. Une vraie merde. Bon, tout passe niquel. On arrive au bar/restaurant SUA. Le coucher de soleil se termine mais la plage est belle. On prend du rhum puis on mange des ceviche. C’est bon, quoique j’ai préféré celui au Guatemala. Franchement le bar/restau est sympa, agréable, petite musique, sur la plage. C’est le 3eme mec de vendredi soir qui gère la musique, il travaille ici.

On rentre et on va au viavia manger. Je ne prend rien j’ai pas faim mais l’ambiance est cool ! On se reprend une bouteille de rhum.

Bilan : 989 córdobas soit 25€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *