Le voyage de Marty, Jaén #jour262

0

Réveil et petit dej, j’aide un peu, fait les affaires, on prend des photos et c’est parti. Je vais avec Victor jusqu’au village. Il transporte aussi du café qu’il va vendre. Le souci c’est que son acheteur n’est pas là et il a besoin de sous, il vend donc au prix “normal” dans le coin : 800 soles le sac. Au lieu de 1000 soles. Ça fait une perte de 20%, c’est juste énorme. Ces mecs à qui il vend vont vendre pour 1200 soles à Jaén et gagne 400 soles juste pour faire le trajet. Abusé. Le souci c’est que comme d’habitude c’est les plus pauvres qui en pâtissent le plus, s’il avait de la trésorerie il pourrait attendre son acheteur à 1000 soles mais ce n’est pas le cas et il vend donc à 800…

Je prend un collectivo et on part pour 4h de route sur des petites routes de montagne défoncées. Je me retrouve au milieu avec deux mecs qui prennent toute la place. Putain mais y’a vraiment des gens qui n’ont aucun respect. En l’imposant fermement l’un d’eux se remet à sa place. L’autre par contre c’est mort. Après, il a l’air un peu débile. Je veux dire, il “dors” et avec les trous de la route se tape la tête contre la fenêtre, mais pas un petit pic, non, un gros boum. On fait une pause au milieu et on mange. On repart et une grand mère a pris ma place du milieu et le connard d’à côté prend une place et demi. Qu’il me fasse chier parceque je suis étranger ou j’en sais rien quoi, soit. Mais pousser une grand mère avec ses genoux pour s’étaler telle une grosse merde… Faut vraiment être limité.

Pause repas

Arrivé à Jaén je cherche un hospedaje mais c’est chaud, tout est plein. Je termine par en trouver un quasi vide, c’est chelou mais bon, soit. Je paie 15 soles soit moins 4€ la nuit. Des chambres de 6m2 en enfilade, sans fenêtre, avec des barreau au dessus des portes pour avoir un semblant d’aération. Bof, perso jmen fou jsuis la pour dormir.

Je sors en ville et vais me promener. Gian m’avait pas menti, Jaén ça n’a pas vraiment d’intérêt. Je fait le tour des stations de bus pour regarder pour rentrer à Piura si faut rentrer pour la moto, ça a l’air d’être une galère, pas de direct. Je termine en mangeant des Tallarin saltados beaucoup trop cher. En dessert des churros !

Je termine de me promener et me pose dans la zone un peu hype ou les gens sortent. Je me prend un chocolat chaud avec un regard en coin de la serveuse Haha. Il n’y a pas beaucoup d’étrangers à Jaén, il n’y a rien à voir ici alors forcément…

Je bois mon chocolat (franchement décevant pour une région ou il y a du bon cacao) en parlant à Fiorella. En vrai on parle bien, un peu trop haha et clairement, comme je l’ai déjà dit une autre fois, je préfère flirter avec elle qu’écrire mes articles. L’an prochain elle part en Master à Valence en Espagne. Je doute qu’on se voit un jour mais enfin 🤷‍♂️ Je ne sais plus trop ce qu’on s’est dit ce soir là mais ça me donnait le sourire, quoi de plus ?

Bilan : 75 soles soit 19€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *