Le voyage de Marty, Cajamarca #jour269

Réveil à 14h. On part direct en moto pour aller dans la campagne manger. On prend du Cuy, du cochon d’inde. Ici ils le font frire, pas comme en Équateur ou il est rôti. C’est pas mal, ça n’a pas spécialement de goût particulier.

C’est sympa la moto haha ! Un truc qui me fait “plaisir” et surtout me rassure, c’est qu’il conduit comme moi, passé de la même façon prend les mêmes “risques”. Je veux dire, je me dit que l’accident en fait, même un péruvien l’aurait eu quoi. Le truc c’est que quand je suis quelque part je m’adapte super vite aux us et coutumes du pays, y compris sur la route. Mais c’est vrai qu’ici au Pérou c’était pas forcément pertinent. D’ailleurs en roulant on était pas si loin de se faire renverser 3-4 fois parceque les gens conduisent n’importe comment, mais dans ce cas il klaxonne et les gens arrêtent ou fond attention et ça passe. Exactement ce que j’ai fait, sauf que le gars en avait rien à foutre et à continué la manoeuvre. En fait ici ils conduisent n’importe comment et pour ne pas avoir d’accident ils klaxonent tout le temps pour s’annoncer.

J’apprends que le dimanche il n’y a personne en ville, les gens vont passer la journée à la campagne, aller au restau en famille. Il y a pleins de petits restaus perdus au milieu de rien comme celui d’hier ou celui d’aujourd’hui ou si tu ne le connais pas tu ne risque pas de le trouver.

J’apprend qu’au Pérou le travail c’est 8h par jour 5jours de demi par semaine, soit 44h, avec 4 semaines de vacances par an. Le salaire mini est de 220€. Kévin lui gagne 500€ grâce à son travail de banquier et complète par 200€ grâce à son travail secondaire de serveur en boîte de nuit le week end.

On part ensuite en moto à Las Ventanillas de Otuzco. Ce sont des logements creusés dans la roche dans laquelle ils mettaient les corps des défunts en position fœtale. C’est pas super grand mais c’est intéressant. Sur la route, Kévin me fait conduire. Franchement sa moto passe bien ! Elle est super souple c’est pas mal. C’est une Cb190R qu’il a payé 2500€ neuve ici. En France elle coûte plus de 3000€, on se fait douiller en fait.

On rentre et il me montre des musiques des andes. Beaucoup de musique d’amour et surtout de dépit amoureux haha comme d’hab ! On discute puis on sort au restau manger une pizza, moitié viande moitié sucrée. La partie sucrée c’est ananas, pêche et lait concentré.

Avec ça on prend des corona colorées, avec de la tequila et du sirop. C’est pas mal ! C’est pas de la bière mais ça passe bien. Par contre pour la pizza j’ai cru devenir fou : ils enlèvent la croûte ! Genre la pizza arrive sans la croûte, ils la coupe ! Mais whaaaaaaat ?

On sort en ville trouver un bar ou un truc sympa mais c’est tout fermé le dimanche. On trouve un bar finalement mais l’ambiance est vraiment pas ouf. On va donc chez la pote de Kévin qui a une tienda et on boit un coup. Des canettes de 50cL à 12% aromatisée à différentes choses. Les premières sont bonnes, les secondes sont pas ouf, surtout la mienne à la mangue qui a un goût de terre.

On rentre et on mange une soupe de poule. C’est pas mal, du bouillon, des pâtes et un morceau de poulet pour le goût.

Bilan : 110 soles soit 27,5€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *