Le voyage de Marty, Cajamarca #jour271

0

Réveil chill et je vais au centre ville pour découvrir la ville est les musées. Je discute un peu avec Alexis, on parle de la soirée et de bateau haha ! Bordel c’est encore tout fermé en centre ville et les tours également. Bon, tant pis, je prend le collectivo direction Baños pour visiter les termes.

Ces termes sont connus pour être le lieu où les incas (les chefs) allaient se baigner. Le dernier Inca, du nom de Atahualpa, y avait sa piscine privée et s’y baignait avec ses 36 femmes. L’eau sort de terre à la température de 70°C, voir jusque 90°C puisqu’il y a même un endroit où on peut voir l’eau bouillir. Ils mélangent ensuite cette eau bouillante avec de l’eau froide et hop, ils sont bons.

Actuellement il y a des services de massage, de therme, de sauna etc… Il n’y a rien de vraiment incroyable mais c’est sympa. Au bout des termes il y a un musée avec un peu d’histoire et des poteries. Bon, les poteries… Rien de fou, des poteries quoi. Sauf pour la salle au fond. La salle du fond, ce sont des poteries représentant des pratiques sexuelles et toutes sortes de positions. Les incas il y a 1000 ans ils s’amusaient comme des fous ! Pendant que nous il y a 1000 ans le prêtre te disait que t’allais aller en enfer. J’en discute avec le BivouHack et Damien me fait remarquer que c’est une caractéristique bien typique des religions monothéistes.

Je retourne au centre ville et retrouve Brigith, la fille de la soirée de l’autre jour. Évidemment je ne connais pas les bons restau ici, c’est donc elle qui nous emmène. On se prend un ceviche. Bon, pas un petit, un vrai bon gros Ceviche haha ! Des crevettes, du poulpe, des palourdes, du poisson, du crabe et de la langouste. C’est super bon. On discute bien, ça se passe bien. Évidemment, je paie. Ici en Amérique Latine c’est toujours le mec qui paie. Enfin la culture change un peu, ça dépend avec qui et son éducation, avec Fátima ou Juliana on faisait moitié moitié. Enfin j’insistais quand même un peu où je me débrouillais pour payer plus, mais on aurait pu faire moitié moitié sans souci. J’ai l’impression que plus la fille est éduquée et moins elle se fait inviter.

Brigith est de Trujillo, elle a étudié l’ophtalmologie (technicienne) car son cousin lui avait promis un poste ici à Cajamarca. Du coup elle travaille depuis ses 19 ans (elle en a 22) dans la boutique “prévue”. Elle aime la mer. Elle est venue à Cajamarca à 12 ans, vivre avec sa tante, ses cousins et sa sœur. Voilà, après jsplus trop de quoi on a parlé haha peut importe. Chez elle elle a des chambres de libres et l’idée de couchsurfing lui plaît bien mais ça m’a fait un peu flipper. Elle me dit que par contre si je repasse par là je suis le bienvenu !

Je la raccompagne à son travail, on discute 5min de plus et je ressort. Direction le mirador de la ville. Je grimpe. Je passe par des quartiers pas bien riches avec des escaliers en terre blanche. Arrivé la haut, la vue est vraiment belle, on peut observer toute la ville. Je me pose ici un moment. Je ne sais pas encore ce que je vais faire les prochains jours… Partir à Chiclayo ? Trujillo ? Rester ici ? Je suis un peu perdu. Je discute un peu avec Steven, il me fait rire avec ses plans de thune. Il veut faire une formation en pierres précieuses.

Les latinos adorent ce personnage

Je redescend et attend Kévin devant la porte, je n’ai plus de batterie, Brigith me propose de sortir avec ses potes. Ouai mais le je peux pas. Et puis je pense aller à Chiclayo en bus de nuit. J’attend Kévin 1h30 pcq il a (un peu) de retard. Je charge mon tel, me demande ce que je vais faire… Il me propose de rester… Je ne sais pas trop… J’hésite vraiment. Bon, flemme de bouger, j’ai pas tout vu ici non plus je peux rester un peu plus et voir Brigith aussi, pourquoi pas…

Bon, je vais en direction du centre ville. Elle et ses potes sont dehors depuis qqch comme 3h, j’arrive un peu tard haha ! Peut importe, il est que 22h ça va. Ils sont 3, elle et son pote Daniel et sa pote ??. Ils me font goûter un alcool de fruits fermentés : macearados. Il y a un plateau avec pleins de shots avec pleins de fruits différents. C’est bien en vrai ! Ça varie les plaisirs, c’est pas super fort et c’est sucré. On prend une bouteille de Rhum une fois le plateau terminé. La bouteille coûte 10€. On discute un peu, on rigole un peu, on met des musiques. En fait c’est l’anniversaire de quelqu’un ce soir. L’amie de l’amie de Daniel qui est l’ami de Brigith. Ouai, ça va loin haha ! Du coup il y a le groupe “officiel” de 6-7 personnes et notre table de 4 un peu à côté.

Je Shazam pas mal de musiques pour m’en souvenir et les mettre dans ma Playlist Spotify. Brigith me fait également une liste de groupe, trop cool !

Los adolescentes
Frankie Ruiz
Mark Anthony
Rubén Blades
Agua Marina
Armonía 10

Tout d’un coup, entrent des mariachis qui commencent à jouer de la musique ! Incroyable ! J’aurai jamais imaginé ! Les mariachis c’est au Mexique normalement, je ne savais pas qu’il y en avait au Pérou c’est complètement improbable. Bref, ils jouent et en vrai c’est grave cool. Ils chantent et chaque personne de le soirée doit danser et embrasser la personne qui fête son anniversaire. Le leader des mariachis insiste pour que j’aille faire une embrassades à la femme qui fête son anniversaire. Je me lève, lui souhaite bon anniversaire et de profiter de la vie. Ha oui j’oubliais, ici pour se dire bonjour ou au revoir ils se font la bise aussi ! Mais juste une bise, pas plus.

Après les mariachis, je passe aux toilettes et Ho, comme par magie, Brigith qui était en face de moi est maintenant à côté de moi et on se rapproche un peu, c’est cool. On s’entend bien et je la trouve vraiment mignonne en vrai. On continue la soirée et on termine la bouteille.

Petit apparté sur le gâteau : ici la tradition c’est que la personne dont c’est l’anniversaire se fasse enfoncer la tête dans le gâteau. Après les gens se prêtent plus ou moins au jeu. Là ils ont fait ça en douceur, c’était une main dedans et ils se sont essuyeele contenu sur leur visages entre eux. Ça c’est pas spécialement le Pérou, c’est tout dans tout Latam. Latam c’est Latina America en abrévié.

Un truc que je ne savais pas et qui m’a énormément surpris sur le coup : c’est l’homme qui paie pendant un rdv, que je paie pour elle pour ce soir, pas de souci, c’est dans la logique, mais ils parlent de faire moitié/moitié entre moi et l’autre gars, Daniel. Alors ça, what the fuck? L’aitre fille c’est juste une pote de pote, il ne l’a connaît même pas ! J’en parlerai demain à Fiorella et elle me dit que c’est normal. Les hommes ne paient pas juste pour les rdv galants, ils paient TOUT LE TEMPS. Alors ça, je ne m’y attendais pas ! Il fait pas bon être pauvre et avoir des potes ici ! Franchement c’est chaud, t’as intérêt d’avoir un bon travail ici putain ! Tu paie tous les dates, tu paie pour tes potes, bientôt tu vas payer pour le voisin aussi ! Fio me dit également que quand elle est avec ses potes en Colombie ils insistent pour payer. Elle a été éduquée à payer sa part donc elle fait les choses comme chez nous, mais ses potes insistent de ouf. Et même entre pote, si t’es de classe supérieure et que tu ne paie pas pour les femmes, c’est insultant.

Bref, on sort de l’anniversaire vers 2h du matin. Ils me proposent qu’ils m’emmènent pour un peu mais tranquille, je vais rentrer solo à pied. Ils rentrent eux dans la direction opposée, à 3 sur un scooter, un peu bourrés et sans casque évidement. Putain cette image des 3 qui partent en scooter en zigzagant sur les premiers mètres le temps de trouver l’équilibre est gold. Ça me fait penser au Mexique tout ça, on avait fait la même à Oaxaca à 3 et à Taxco à 2. Ça c’est vraiment la magie de l’Amérique latine je trouve cette soirée, l’anniversaire des 30 ans de l’ami d’un ami d’un ami où se retrouve un étranger qui a été rencontré en boîte, des mariachis qui rentrent sans prévenir et 3 personnes qui partent bourrés en scooter. Ça m’a grave fait plaisir haha ! Aucun regret d’être resté au final !

A oui, j’apprendrai plus tard par Brigith qu’ils se sont fait arrêter par les flics. Ils ont eu chaud : Brigith à un copain dans la police qu’elle a appelé et du coup ils les ont laissé partir et rentrer chez eux tranquilles. Oui, à trois éméchés et sans casque sur un scooter. Alala ! L’Amérique Latine !

En rentrant de cette soirée je prend un peu de recul sur tout ce qu’il se passe en ce moment et ça fait du bien. Ça fait un moment que j’avais pas apprécié un moment comme ça ! Je suis à Cajamarca au Pérou, il n’y a aucun touristes étrangers et je sors d’un anniversaire avec des Péruviens. Quand je dis aucun touriste étrangers, c’est à dire qu’en 4 jour j’ai vu 2 blancs ensemble. C’est tout. Il n’y a pas d’auberge ici et ce n’est pas dans les itinéraires du routard.

Ha oui tient, la pantalon que j’ai ce soir, c’est un que j’ai emprunté à Kévin. Mais comme ils sont plus petits ici (les hommes doivent faire 1m70 et les femmes 1m60), ben il me manque 5cm aux jambes. Ça me fait penser que j’ai (un tout petit peu) déchiré mon short/pantalon l’autre jour. Je marchais et des chiens aboyaient, j’ai laissé faire et l’un d’eux m’a mordu à la jambe je ne m’y attendais pas ! Enfin pas la jambe, juste le pantalon du coup, et le chien était petit, je m’en suis juste rendu compte quand j’ai tiré ma jambe vers l’avant. Du coup ouai, les ignorer c’est pas la solution ici. Je pensais que si, s’ils n’étaient pas trop agressifs. Bref, toujours faire face aux chiens.

Bilan : 145 soles soit 36€

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *